La rentrée à la loupe

Ce jeudi 1er septembre, pas moins de 4 600 enfants ont repris le chemin de l’une des 24 écoles publiques de Saint-Quentin. « L’épanouissement et la réussite éducative de nos enfants restent pour nous une priorité, avec la volonté d’offrir aux élèves le meilleur environnement possible, souligne le maire Frédérique Macarez. Pour cela, nous y consacrons pas moins de 12 M€ par an, l’un des plus gros budgets de la Ville. » Comme chaque année, la période estivale aura été celle des grands travaux dans
les écoles, pour un montant total de 1,3 M€ (lire ci-dessus).

Cantines : zéro hausse
Alors que l’inflation entraîne un surcoût estimé d’ores et déjà à 4 M€ pour la ville, Frédérique Macarez a annoncé que le prix de la cantine ne sera pas révisé à la hausse tout au long de cette nouvelle année scolaire. « Certaines villes ont décidé d’augmenter les prix des repas. Pour notre part, nous avons fait le choix politique de ne pas faire peser sur les familles le poids de l’inflation », annonce le maire. Quelque 1 400 repas sont servis chaque jour dans les 13 restaurants scolaires de Saint-Quentin. Calculé selon le quotient familial, le prix d’un repas oscille entre 0,20 € et 5,05 €.

Capteurs de Co2
Durant l’été, la municipalité a installé 155 capteurs de Co2 dans toutes les écoles : un par dortoir, un par cantine, les autres étant répartis dans les classes en fonction de leur taille. L’objectif étant d’aérer les salles uniquement quand cela est nécessaire.

Des écoles accessibles
Chaque année, la Ville entreprend des travaux d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Aujourd’hui, à l’exception de l’école élémentaire Paul-Bert, où il n’existe pas de solutions pratiques, tous les établissements scolaires du premier degré sont accessibles et sont en mesure d’accueillir des élèves en situation de handicap.

Jumelage québécois
A l’initiative du ministère de l’Education, trois écoles axonaises vont bénéficier cette année d’un jumelage avec trois écoles du Québec. C’est le cas de l’école primaire Eugène-Corrette qui va travailler en partenariat avec l’école Katimavik, établie à Saint-Laurent.
carbone scol’ère
Carbone Scol’ère est un programme d’éducation à l’environnement pour les CM1-CM2, impliquant les enseignants, les élèves et leurs familles. Ce programme prend la forme d’une enquête sur les changements climatiques et sera mis en place au sein de l’école Clin dès la rentrée.

392 agents municipaux
Pour mémoire, rappelons que 392 agents municipaux œuvrent chaque jour au bon fonctionnement des écoles saint-quentinoises et accompagnent les enseignants pour le bien-être des enfants : ATSEM, agents de restauration scolaire, agents d’entretien, agents chargés des entrées et sorties, agents de garderie, assistants maternels et personnels de crèche.

 

1,3 M€ de travaux dans 10 écoles

– Ecole élémentaire des Giron-dins : démolition du préfabriqué et création d’un parvis.
– Ecole élémentaire Bachy : réfection des peintures, pose de cloisons et portes coupe-feu.
– Ecole Enerst-Lavisse : éclairage LED et réfection des faux plafonds dans le bâtiment élémentaire.
– Ecole Eugène-Corrette : remplacement partiel des menuiseries extérieures, notamment du dortoir des maternelles.
– Ecole Paul-Bert : remplacement des huisseries et des portes extérieures (maternelle) et travaux de câblage informatique (école).
– Ecole Theillier-Desjardins : travaux de peinture dans les cages d’escalier.
– Ecole François-Collery : travaux d’accessibilité PMR (préau et sanitaire). Rénovation des vestiaires du gymnase. Travaux éclairage côté maternelle.
– Ecole Maria-Montessori : remplacement de l’éclairage de la salle de motricité.
– Ecole Marcel-Pagnol : changement de mobilier scolaire et réfection de deux cages d’escalier.
– Ecole Alfred-Clin : changement du mobilier scolaire pour la partie élémentaire.

 

Vacances zone b
– Toussaint : du 22 octobre au 6 novembre inclus
– Noël : du 17 décembre au 2 janvier inclus
– Février : du 11 au 26 février inclus
– Pâques : du 15 avril au 1er mai inclus
– Eté : à partir du 8 juillet 2023