Zones commerciales : ça bouge !

travaux Pontoile

travaux zone Sanelec

A l’entrée sud de Saint-Quentin, côté Neuville Saint-Amand, les automobilistes voient depuis quelques semaines des pelleteuses qui s’affairent. Le projet, la réalisation d’un drive pour l’hypermarché  Leclerc, mais aussi une station de lavage et une station carburants pour poids lourds et véhicules légers.

Expansion de la zone Pontoile

Sur la zone commerciale Pontoile, déjà riche d’une douzaine d’enseignes, les travaux ont repris. Ces derniers termineront la façade commerciale donnant sur le boulevard de Verdun. Deux nouvelles cellules sont en cours de réalisation. La première accueillera Espace Griffes, un spécialiste du prêt-à-porter pour toute la famille ; la seconde cellule abritera un restaurant de la chaîne « Au Bureau ». Pour mémoire, rappelons que cette chaîne a déjà été présente à Saint-Quentin, en l’occurrence près de la place de l’Hôtel-de-Ville, en lieu et place de l’actuel Golden Pub.
Enfin, sur la zone commerciale de la route d’Amiens,  gros chantier en cours.

Les anciens bâtiments Sanelec ont été détruits. Le groupe Frey, spécialiste en aménagement de zones commerciales d’entrée de ville, prévoit sur 10 000 m2 la création d’un « mix merchandising » autour d’enseignes dédiées à l’équipement de la maison et de la personne. Ajoutez à cela une offre de restauration, une aire de jeux et des espaces verts. Un escalator devrait en outre relier ce nouvel espace commercial à la zone des Cerisiers. E. Leskiw

Espace Griffes est de retour
C’est donc du côté de la zone Pontoile, boulevard de Verdun, qu’Espace Griffes fera son grand retour. « Nous aurons 1 000 m2 de surface commerciale, dont 300 m2 consacrés au prêt-à-porter féminin, 300 m2 au prêt-à-porter masculin, avec de grandes marques comme Cardin, Lacroix… Et enfin 400 m2 pour le sportswear. L’ouverture est prévue en septembre ou octobre avec la nouvelle collection hivernale. C’est pour nous un retour à Saint-Quentin que nous avions quitté il y a une dizaine d’années », précise Daniel Roquet, le dirigeant de cette enseigne spécialisée dans la mode qui compte déjà cinq points de vente à Beauvois-en-Cambrésis.