Une start-up fait le show

Systems

à Saint-Quentin, on n’a certes pas de pétrole mais on a des idées ! Après Sylphéo, une start-up créée en 2009 à l’espace Créatis et dernièrement acquise par Renault-Nissan, une autre start-up domiciliée au Garage, l’incubateur de la pépinière d’entreprises, semble elle aussi vouée au succès. Son nom : Interactive Systems. à sa tête, Pierre Kolle, un artiste concepteur de 22 ans. Après un bac option musique au lycée Henri-Martin, puis une licence de musicologie à Lille, le jeune homme termine actuellement son cursus à l’Insset en master systèmes embarqués.
Associé à Benjamin Balga, 25 ans, lui aussi étudiant à l’Insset, Pierre a mis au point un système ingénieux permettant de synchroniser la technique du spectacle au comportement des artistes. Un affranchissement des contraintes techniques grâce à des dispositifs interactifs pour le son, les effets spéciaux, l’éclairage, la pyrotechnique, les ballets…Une technique qui s’adapte notamment aux visites de musée. Cette innovation génère des économies en terme de temps passé à la mise au point des spectacles, en simplifiant le travail des techniciens. « Nous voulons que la technique s’efface devant l’émotion. Nous offrons une nouvelle manière d’aborder le spectacle. Nous remplaçons un technique très complexe par des procédés extrêmement simples », insite Pierre Kolle. Une nouveauté   sur laquelle se penchent déjà deux organisateurs d’événements accueillant chaque année plusieurs millions de spectateurs. Qui sait ? Pierre et Benjamin ont peut-être mis au point le système informatique qui va révolutionner l’univers du spectacle…