Une piscine flambant neuve

 
 
Fermée depuis décembre 2018, la piscine Jean-Bouin fait depuis l’objet de grands travaux, dont la fin approche à grands pas. « Si tout va bien, le chantier devrait s’achever le mois prochain », annonce Jérémy Odelot, le directeur d’exploitation des piscines communautaires. Malheureusement, du fait de la crise sanitaire, il faudra sans doute encore patienter de longs mois avant que les usagers ne soient autorisés à venir découvrir ce nouvel équipement. Le reconnaîtront-ils au premier coup d’œil ? Rien n’est moins sûr dans la mesure où la piscine ne s’est pas contentée d’un simple ravalement de façade comme l’explique Jérémy Odelot : « En plus des travaux de réhabilitation, on a réalisé une extension en couvrant le bassin extérieur. Les usagers vont ainsi pouvoir disposer de deux bassins sportifs de 25 mètres et d’un bassin ludique de 15 mètres de long. » L’accueil, les vestiaires ou encore les sanitaires, tout a été revu de fond en comble. « On a vraiment l’impression d’avoir une piscine neuve. D’autant que les extérieurs ont été eux aussi réaménagés. » Un équipement qui se veut high tech avec accueil et contrôle d’accès numérique, bornes Wi-Fi, vidéo-projection, panneaux solaires sur les toits permettant le maintien en température des bassins, éclairage à LED, bassins en inox nécessitant une seule vidange par an (au lieu de deux auparavant)… Autre bonne nouvelle : l’accès à la piscine est désormais possible depuis le parking aux personnes à mobilité réduite, grâce à l’aménagement d’un ascenseur. Tout cela a naturellement un coût pour l’Agglo du Saint-Quentinois : près de 9 M€. Un investissement en partie financé par des subventions de l’Etat, la Région et le Département.