Une papinade qui lui rapporte gros

Destiné à promouvoir le football amateur, le site leplusbeaubut.com, parrainé par Jean-Pierre Papin, récompense chaque mois les plus beaux gestes réalisés sur tous les terrains de France et de Navarre, à la seule condition d’avoir été filmés. Des buts souvent synonymes de lucarnes parfaites, ciseaux acrobatiques et autres reprises de volée à la Benjamin Pavard ! Bref, des papinades de rêve exécutées par des joueurs amateurs, à l’image de Nicolas Lievaux qui, en septembre, a décroché le titre de plus beau but du mois. Une volée éclatante réalisée sous les couleurs du Mézières FC en demi-finale du challenge Prévot face à Holnon-Fayet. Depuis transféré au Stade portugais, Nicolas a été gâté par la chance : en plus de remporter des équipements sportifs et des bons d’achat chez Intersport, il a décroché par tirage au sort le gros lot mis en jeu par le site de Jean-Pierre Papin : une Polo Volkswagen d’une valeur de
16 000 €. Le 7 novembre dernier, dans les locaux de Saga 02 60 (groupe Gueudet), c’est en présence de JPP et des représentants locaux de la marque allemande qu’il a reçu les clés de sa nouvelle voiture. Ou quand une papinade peut rapporter gros…

Rencontre avec un JPP de légende

Depuis 2012, vous parrainez le site leplusbeaubut.com. Avec quel objectif ?
– JPP : « L’idée est avant tout de promouvoir le foot amateur. J’y ai fait mes débuts et après ma carrière pro, j’y suis revenu. à l’échelle nationale, on en parle très peu alors que le foot amateur est pratiqué par plus de 2 millions de joueurs ! Le site que je parraine, avec des partenaires prestigieux à l’image de Volkswagen ou Intersport, se présente comme une vitrine des plus beaux gestes réalisés par les amateurs. »

Durant votre carrière, vous avez réalisé un nombre incalculable de papinades…
La plus belle à vos yeux ?
– JPP : « Sans hésiter, celle réalisée en 1992 au Parc des Princes en match amical face à la Belgique. La rencontre s’était soldée par un nul (3-3) mais le retourné acrobatique que j’effectue sur un centre de Basile Boli est resté dans les annales. »

Vous avez été sacré Ballon d’or en 1991 sous les couleurs de l’OM. Votre pronostic pour 2018 ?
– JPP : « Ce serait logique qu’un Français remporte le titre cette année. Antoine Griezmann est bien placé mais mon favori reste Mbappé. »

Au fait, vous étiez où pour la finale du Mondial ?
– JPP : « J’ai eu la chance d’assister à la finale au stade Loujniki, à Moscou, dans la tribune présidentielle aux côtés d’Emmanuel Macron. On n’a peut-être pas été les plus brillants mais on a été les plus efficaces. L’équipe de France a pu compter sur sa bonne étoile pour remporter cette coupe du monde ! Personnellement, j’ai ressenti beaucoup de fierté… » B.D.