Un bricoleur branché Antony crée des lampes avec tout type d’objets !

Un téléphone en bakélite, un vieux patin à glace, une roue de bicyclette, un robinet en bronze… Pour Antony Vaillant, cet inventaire à la Prévert n’est pas sans queue ni tête. Au contraire !
Bricoleur dans l’âme, ce Saint-Quentinois de 43 ans est en effet capable de transformer en lampe n’importe quel objet du quotidien. L’idée, forcément lumineuse, lui est venue l’an passé : « J’avais racheté à un collectionneur un vieux lot d’isolateurs EDF. Des verreries fabriquées à Folembray que j’ai décidé de transformer en luminaires. » Et la lumière fut !
Depuis, avec une imagination branchée sur courant continu, Antony ne cesse d’imaginer de nouvelles créations. Sèche-cheveux, appareil-photo, lance à incendie, planche de skateboard, petit radiateur… Rien ne résiste à son inventivité qui n’a rien d’ampoulée : « J’ai davantage l’âme d’un bricoleur que d’un artiste. Mais chacune de mes lampes est une pièce unique de A à Z, nécessitant parfois plusieurs jours de travail », précise notre Géo Trouvetou. Sa création la plus insolite ? « Un luminaire avec un crâne de crocodile qu’une cliente m’a acheté pour ses vingt ans de mariage. » Avec un père brocanteur, Antony n’est jamais à court d’idées pour offrir un nouvel éclairage à des objets de récupération. « Je peux également répondre à tout type de commandes. On m’a par exemple demandé de réaliser une lampe avec un disque du groupe Téléphone. Même chose avec une cliente qui souhaitait donner une seconde vie à des tasses à café avec lesquelles j’ai conçu un lustre. » Vous l’aurez compris, pour un cadeau branché, Antony Vaillant est l’homme de la situation ! Et puis, qui sait ? Peut-être parviendra-t-il un jour à percer le secret de la lampe d’Aladin. Inutile de dire qu’on a déjà quelques vœux en réserve !

– Découvrez toute une batterie de lampes créées par Antony Vaillant sur son site Internet : www.inkedandglass.fr
Tél. : 06 64 69 73 88.
– Au fait, combien ça coûte ? à partir de 30 € et jusqu’à 280 € pour les modèles les plus élaborés. Ce qui reste abordable pour des pièces uniques. Perso, on a craqué pour une lampe « Calor » à 50 € !
– Les luminaires d’Antony Vaillant sont également visibles au Comptoir d’à Côté (6, rue Victor-Basch), une boutique gérée par l’association Made in Aisne. à découvrir sur place, les créations d’une trentaine d’artisans : jouets, bijoux, décoration, fauteuils, bougies, champagne, produits du terroir… Il y en a pour tous les goûts !
– Tél. : 07 86 09 13 00.