Un boîtier ange gardien Distribué à tous les professeurs des écoles

Intrusion d’une personne malveillante, début d’incendie, agression physique ou verbale… Aujourd’hui, les écoles ne sont plus à l’abri d’incidents en tout genre qui peuvent mettre en danger les élèves tout comme les enseignants. Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, la municipalité de Saint-Quentin a décidé, depuis les vacances de la Toussaint, d’équiper tous les professeurs des écoles d’un petit boîtier baptisé My Keeper (traduisez Mon Gardien). Son principe est d’une simplicité enfantine puisqu’en cas de problème, il suffit à l’enseignant de presser un bouton SOS pour qu’aussitôt la balise alerte le centre de surveillance de la police municipale. Laquelle enverra au besoin des agents sur place. « L’avantage, c’est que My Keeper déclenche une vraie chaîne d’alerte puisque les autres enseignants de l’établissement sont eux aussi prévenus d’un problème en cours. Ce qui leur permet d’appliquer un éventuel protocole d’évacuation ou de confinement », souligne Françoise Jacob, maire adjointe en charge de l’éducation et de la jeunesse. Déjà testé dans plus de 180 écoles à travers la France, ce petit boîtier se révèle également très utile lors des sorties scolaires, durant lesquelles un imprévu peut à tout moment survenir. De manière générale, en véritable ange gardien, My Keeper permet d’optimiser le PPMS (Plan particulier de mise en sûreté), un protocole obligatoire dans toutes les écoles du pays. « Cet équipement est très sécurisant pour les enseignants mais aussi pour les parents qui se sentent rassurés de savoir que leurs enfants évoluent dans un environnement sécurisé », estime le maire Frédérique Macarez.