Tous les charmes de l’hortensia

C’est un des modèles les plus spectaculaires de plante domestique, puisqu’elle peut être aussi bien plante d’intérieur que d’extérieur. L’hortensia est sans parfum mais pas sans beauté. Il est le roi de l’été dans les jardins et de plus, ses fleurs sont une source de décoration pour l’intérieur l’hiver. Sa région préférée est l’Anjou ou la Bretagne, mais il se plaît partout pour peu qu’on lui accorde quelques soins indispensables.
Son plus grand ennemi est le calcaire et une bonne terre de jardin lui convient pourvu qu’on lui apporte les éléments indispensables à son bon développement. C’est-à-dire à la plantation un mélange de tourbe, de terreau et d’engrais organique. Pour les variétés bleues, il faut ajouter au sol de culture un produit à base d’alun que l’on trouve dans le commerce.
Les pucerons et les araignées rouges sont les deux principaux ennemis de l’hortensia, aussi il faut traiter dès le printemps. La plupart des espèces ne nécessitent aucune taille régulière, si ce n’est d’ôter les fleurs fanées en mars ou après la floraison pour les sécher.
Il est recommandé de rabattre au niveau du sol les tiges florales ayant deux ou trois ans, afin de favoriser la croissance de nouvelles pousses et d’équilibrer la plante. Les hortensias sont très sensibles à la soif, n’hésitez donc pas à les arroser copieusement, ils vous en seront reconnaissants.
Sachez qu’il existe l’hortensia grimpant du Japon, appelé l’hortensia petiolaris : rustique et vigoureux, il s’élève assez haut quand il est planté au pied d’un arbre. Il a une écorce rugueuse et ses fleurs apparaissent au mois de juin, d’une couleur blanc crème.
Et enfin, l’hydrangea paniculata : un arbre rustique à tiges florales arquées. Ses abondantes fleurs blanches deviennent roses en fanant.
Pensez à réserver une place aux hortensias dans votre jardin, vous en serez récompensé par leur floraison.

« Avant la fleur, il y eut le bourgeon gonflé,
Et le bouton plein d’espérance,
Je sais quel jour la fleur s’est ouverte,
Il y a quelque chose entre nous. »
BERSOT