Tourisme : bilan positif

Beaucoup de monde au Buffet de la gare, joyau de l’Art déco, le 25 janvier dernier à l’occasion de la présentation des vœux de l’office de tourisme et des congrès du Saint-Quentinois. L’occasion pour son président, Alexis Grandin, d’annoncer une refonte de sa stratégie touristique territoriale de communication et la création d’un nouvel outil internet pour prendre en compte l’ensemble des atouts du Saint-Quentinois. L’action de séduction se poursuivra avec, en ligne de mire 2021, année franco-chinoise du tourisme.
Après une année exceptionnelle en 2018, l’office de tourisme a enregistré en 2019 une nouvelle progression, + 2 %. « Cela crée de l’emploi et de l’activité économique. Ce sont des gens qui viennent chez nous, font des achats, vont au restaurant… Des emplois non délocalisables », a rappelé Xavier Bertrand avant d’évoquer les points faibles et la nécessité de développer l’apprentissage des langues, dont l’anglais. « Avec le Brexit, les Britanniques ne vont pas rester prisonniers de leur île. »
Et le président de l’Agglo du Saint-Quentinois de rappeler : « Nous sommes le sud de l’Europe du Nord, sur le chemin des vacances, nous avons une vraie carte à jouer et une véritable valorisation à mettre en œuvre. » L’hébergement est lui aussi primordial. « Je suis convaincu que l’on a besoin de le renforcer, nous sommes parfois à saturation sur des événements. » Parmi les autres pistes, le tourisme fluvial. Et de conclure : « Je voudrais que chaque habitant du Saint-Quentinois soit un ambassadeur du territoire. »