St-Quentin vise les JO 2024

Ville classée la plus sportive de France en 2011 avec 14 000 licenciés et la même année lauréate du prix Handicap, Saint-Quentin est bien décidée à candidater pour accueillir des délégations étrangères pour leur préparation des Jeux olympiques et paralympiques de 2024 à Paris. Dans sa volonté de promouvoir le sport, Frédérique Macarez a réuni les différents acteurs du monde sportif : entraîneurs, athlètes de haut niveau, dirigeants et responsables du CROS (Comité régional olympique et sportif). Une première réunion au cours de laquelle chacun des participants a pu exprimer ses idées. Un leitmotiv, regarder ce que l’on peut en tirer à Saint-Quentin et pour cela anticiper les démarches auprès des différentes délégations étrangères, en leur présentant les atouts : berceau de l’Art déco, cadre de vie, situation géographique et installations sportives. Une opération séduction qui va devoir s’appuyer sur les connaissances et les réseaux d’actuels ou anciens champions internationaux. « Il faut que cela présente un intérêt pour notre population et aller chercher des disciplines pour lesquelles on n’a pas de gros travaux à effectuer », a insisté le maire.
Parmi les pistes éventuelles à travailler, l’accueil des volleyeurs serbes, du tennis de table taiwanais ou de Singapour, ou encore des boxeurs cubains ou du Kazakhstan… Un impératif toutefois, et non des moindres, respecter le cahier des charges des différentes fédérations, notamment en terme d’hébergement. Les participants à cette réunion vont maintenant devoir déterminer les disciplines pouvant être accueillies, lister les équipements disponibles, les fédérations à contacter… Le compte à rebours est lancé !

 

Champions ambassadeurs
Voici les champions qui pourraient être ambassadeurs de la ville :
– Martial Gayant, ancien cycliste professionnel et porteur du maillot jaune en 1987.
– Francis Moreau, champion olympique de poursuite par équipes en 1996.
– Didier Richard, tir à la carabine, présent aux Jeux paralympiques 2004, 2008 & 2016.
– Rudy Gobert, basketteur de l’Utah Jazz en NBA et organisateur à Saint-Quentin chaque été d’un camp d’entraînement.
– Jérôme Thomas, médaillé de bronze aux J.O. de Sydney en 2000 puis d’argent aux J.O. d’Athènes en 2004.
– Kafétien Gomis, multiple champion de France de saut en longueur.

Nos points forts
– Le palais des sports, un parquet de 24 m sur 42 pour une capacité d’accueil de 2 890 places assises, avec 6 salles annexes. Enceinte qui a déjà accueilli des rencontres internationales et utilisée lors du Tour de France et des 4 Jours de Dunkerque.
– Complexe Paul-Debrésie: 4 terrains de foot, dont un avec tribune de 2 050 places assises, une piste d’athlétisme, 2 aires de lancer, une aire de saut en longueur, une autre pour le saut en hauteur.
– Piste de BMX classée niveau 1 de 375 m de long avec butte de départ de 8 couloirs.
– Un futur complexe sportif de tennis de table de 1 500 m2 et de gymnastique avec une aire d’évolution de 1 056 m2.