SQBB : un pied en Pro B

SQBB / LE HAVRE
73 – 67
Deux ans après sa descente en Nationale 1, le SQBB va-t-il enfin retrouver la Pro B ? Désormais, une seule victoire sépare le club de cette montée ardemment souhaitée par tous les supporters. Lesquels étaient plus de 3 200 dans les travées du palais des sports pour assister, le 9 juin dernier, à la finale aller des play-offs. L’adversaire à abattre n’est autre que Le Havre, une équipe face à laquelle les Saint-Quentinois se sont inclinés à deux reprises lors de la deuxième phase du championnat. Alors, jamais deux sans trois ? Certainement pas pour le SQBB qui, d’entrée de jeu, indique aux visiteurs normands qu’ils n’auront guère l’occasion de jouer la carte du débarquement. Bref, pas de D-Day pour les Havrais qui, malgré un jeu très accrocheur, se voient menés au score au terme du premier quart-temps (20-16). Pour Jérôme Navier, le coach saint-quentinois, le moment est sans doute venu d’opter pour la stratégie du marteau : on enfonce le clou, encore et encore, pour creuser l’écart au tableau d’affichage. L’ennui, c’est que ces satanés Havrais, emmenés par un Romain Dardaine impérial, ne vont pas l’entendre de la même oreille. Et à la pause, ce sont eux qui passent en tête (29-33), au grand dam des supporters locaux qui commencent à avoir des sueurs froides…
Allez, on se détend du gland pour se lancer à l’abordage de ce fichu rafiot havrais qui, malheureusement, n’a rien d’une coquille de noix. Le naufrage tant espéré n’est pas pour le troisième quart-temps durant lequel les deux équipes vont faire jeu égal : à 52-51, rien n’est joué d’un côté comme de l’autre. Par chance, les supporters du SQBB n’ont pas oublié qu’ils avaient la capacité de jouer le rôle du 6e homme en poussant de la voix, du sifflet et du claquement de mains, tandis que les Stimulants, fidèles à eux-mêmes, font un boucan d’enfer. De quoi motiver Gillet et ses troupes qui, dans le dernier quart-temps, vont faire preuve à la fois de sang froid et d’agressivité, un cocktail idéal pour faire tourner la tête aux Havrais. Vite et bien, Saint-Quentin enquille les points jusqu’au dunk final de Quincy-Jones. 73 à 67 : le SQBB remporte ainsi la première manche d’une finale qui en compte au moins deux. Match retour, ce vendredi 14 juin au Havre avec une retransmission en direct sur écran géant au palais des sports de Saint-Quentin (entrée gratuite dès 19 h). En cas de victoire des Normands, la belle se jouera chez eux dimanche 16 juin. La belle, quelle belle ?
Allons donc ! Nul doute que le SQBB saura porter l’estocade dès le match retour.

Vendredi 14 juin
– Le Havre / SQBB

20 h aux Docks Océane
– Match retransmis en direct sur écran géant au Palais des sports (ouverture des portes dès 19 h).
En cas de belle
Dimanche 16 juin
– Le Havre / SQBB
15 h 30 aux Docks Océane
– Match également retransmis au Palais des sports.