SQBB : panne sèche

Jamais deux sans trois… Maudit dicton, qui s’est hélas vérifié pour le SQBB. Le 21 novembre dernier, les Saint-Quentinois ont ainsi signé leur troisième défaite d’affilée, en s’inclinant 90 à 83 face à Souffelweyersheim, pourtant lanterne rouge de Pro B. Inquiétant ? Oui. Parce qu’un indicateur essentiel est désormais au rouge : à l’insu de son plein gré, le SQBB se retrouve aujourd’hui avec la plus mauvaise défense du championnat.  Une vraie passoire ! « La défense, ça se joue à 80 % au mental, estime Jean-Guy Pellis. Nos joueurs ont démontré qu’ils savaient marquer mais pour défendre, il n’y a plus grand monde. C’est comme si l’envie d’aller au charbon n’était pas là. Et puis, ça manque de cohésion. » Pour notre consultant, c’est maintenant à Sébastien Lambert d’indiquer la marche à suivre : « Le coach doit impérativement remotiver ses troupes. » Inutile d’en rajouter d’autant que c’est une rencontre difficile, face au co-leader de Pro B, qui va se jouer samedi (29 novembre) à domicile. « Roanne est un très gros morceau. Mais pour le SQBB, l’enjeu est de taille : en cas de défaite face à nos supporters, ça risque de gronder. Dès que nos adversaires haussent le ton, on doit durcir le jeu. » En attendant, c’est un vrai match de gala, ponctué d’animations, qui sera donné à voir samedi au Palais de sports. C’est dire qu’on compte sur vous pour venir soutenir les « Blanc et Bleu » !