SQBB dans les starting-blocks

L’analyse de Jean-Guy Pellis

C’est le 3 octobre prochain que sera donné le coup d’envoi du championnat de Pro B. Mais c’est seulement le lendemain que le SQBB entrera en piste, à domicile face à Angers. Durant l’intersaison, le club n’est pas resté inactif, confiant à Sébastien Lambert, confirmé à son poste d’entraîneur, le soin de composer une nouvelle équipe.
« Seb a surtout renforcé le secteur intérieur, avec notamment l’arrivée de Mory Correa et surtout Sherman Gay qui, du haut de ses 2,01 m, est très costaud », analyse Jean-Guy Pellis, notre spécialiste du basket. Si trois anciens (Julien Lesieu, Anthony Racine et Darnell Williams) ont conservé la confiance du coach, ce dernier a préféré remodeler l’ossature de son équipe avec la venue de six nouveaux joueurs. Parmi ceux-ci, Jason Siggers pourrait jouer un rôle clé : « C’est un excellent shooter, confirme Jean-Guy Pellis. Une très bonne gâchette qui pourra faire mal en poste 2-1. »
Lundi dernier (4 août), les hommes de Sébastien Lambert ont retrouvé le chemin de l’entraînement avec à la clé une bonne surprise au Palais de sports Pierre-Ratte : près de 200 supporters ont ainsi investi les tribunes pour assister aux premiers échanges d’une équipe taillée pour la gagne. « C’est vrai que sur le papier, on a un beau coup à jouer, estime Jean-Guy. Le coach a eu les joueurs qu’il voulait, pour le même budget que la saison passée. Mais attention, il ne faut pas s’attendre à battre tout le monde dès les premiers matchs. Les nouveaux joueurs du SQBB auront forcément besoin d’un temps d’adaptation. »
Comme toujours, la vérité n’est pas sur le papier mais sur le parquet. Ce qui  n’empêche en rien d’avoir des ambitions : « L’objectif est au moins d’atteindre les play-offs. Dans tous les cas, le SQBB doit faire bonne figure. C’est essentiel pour nos supporters », insiste Jean-Guy.
En attendant, le club s’est appliqué à « muscler » ses services avec, notamment, l’arrivée prochaine d’Alexis Rambur, qui fera office de manager général. Etre plus performant sur et en dehors du terrain : c’est désormais l’objectif n°1 du SQBB.

Lundi dernier, les supporters étaient déjà au rendez-vous pour le premier entraînement.

Laisser une réponse