SQBB allumé !

Se faire allumer par une lanterne rouge, c’est toujours un peu rageant… Un mauvais scénario auquel n’a pas échappé le SQBB en allant rencontrer Orchies le 26 mars dernier. « Si on veut recoller au wagon des play-offs, on doit impérativement battre les mal-classés, du moins ceux qui sont dernière nous », rappelle Jean-Guy Pellis. En clair, les Saint-Quentinois auraient dû ne faire qu’une bouchée des Orchésiens. Raté. « Orchies est en pleine remontée, avec quatre matchs gagnés sur cinq. C’est dire qu’on est tombé sur un club qui s’accroche et qui en veut. » Tout au long de la rencontre, l’espoir aura pourtant été de mise pour le SQBB qui, à deux minutes de la fin, mène de trois points. « On s’est effondré dans le money time en se prenant douze points d’affilée, regrette Jean-Guy. On a pêché par manque de réalisme avec un mental qui n’a pas suivi. » Résultat final : 72 à 63 en faveur d’Orchies. Allez, on plie bagages et retour à la maison. L’ennui, c’est qu’à domicile, c’est un gros morceau qui se profile. Ce samedi 2 avril, Saint-Quentin affronte en effet Bourg-en-Bresse, pour l’heure à la 3e place du championnat. « C’est le plus gros budget de Pro B. Un club qui vise clairement la montée et qui ambitionne de s’imposer chez nous », résume Jean-Guy. Mais bon, comme dirait l’autre, à cœur vaillant rien d’impossible… Allez, tapis et misons tout sur l’exploit !