SOS Papa à St-Quentin

En France, plus de 340 divorces sont prononcés chaque jour selon les chiffres de l’Insee. Dans la grande majorité des cas, la garde des enfants est confiée à la mère. Une situation délicate pour le foyer mais aussi pour le père. L’association SOS Papa vient en aide aux pères qui vivent délicatement cette décision de justice.
« Nous apportons un soutien moral et nous partageons nos expériences au sein d’un groupe de paroles », détaille Jean-François Nancelle, le responsable de la toute nouvelle section SOS Papa à Saint-Quentin. « Ces échanges permettent de donner des conseils, des orientations. Mais nous ne nous substituons pas au service d’un avocat. Nous sommes là pour mettre à profit notre expérience face à une situation. »
Les groupes rassemblent souvent des pères qui ont du mal à voir leur enfant mais aussi des grands-parents qui ne peuvent plus rencontrer leur petit-fils ou petite-fille. Les questions concernent également la pension alimentaire.
Sos Papa Picardie est née en 1998. La section saint-quentinoise a été créée ce mois-ci pour répondre à une véritable attente. « Il y a effectivement beaucoup de demandes d’informations de pères qui se sentent un peu isolés. Il fallait répondre à ce besoin », estime Jean-François Nancelle.

Infos sur le site sospapa-nordpicardie.fr. Permanence chaque premier jeudi du mois à 20 h, en mairie de Dallon.