Services civiques : merci !

Ils s’appellent Mattéo, Florine, Sarah ou Alexis, ils ont entre 18 et 24 ans et font partie des seize jeunes qui, durant huit mois, ont accompli un service civique dans un service de la Ville. Seize jeunes qui, à l’issue de leur mission d’intérêt général, ont été mis à l’honneur le 6 juillet dernier au palais de l’Art déco. « A Saint-Quentin, nous croyons en notre jeunesse et en son potentiel. Nous lui faisons confiance et souhaitons lui offrir les moyens de trouver sa voie », a rappelé le maire Frédérique Macarez. Au passage, précisons que le dispositif du service civique a été créé par la loi du 10 mars 2010 et s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. La ville de Saint-Quentin accueille depuis 2016 des volontaires, qui s’engagent pour une durée de 6 à 12 mois. En l’espace de six ans, pas moins de 72 jeunes ont ainsi été pris en main par la Ville. « De belles histoires sont nées, des couples se sont formés, des volontaires sont partis à l’étranger, d’autres encore ont repris leurs études ou sont entrés plus sereinement dans la vie active », constate le maire. Un bilan d’autant plus positif que le service civique a pour vocation d’inciter les jeunes à s’engager en faveur des autres. En clair, pouvoir se rendre utile ! « C’est à l’arrivée une expérience formatrice et valorisante, un moyen de faire de belles rencontres et d’affiner son projet professionnel », estime Frédérique Macarez qui n’a pas manqué de souhaiter « un beau parcours de vie » aux seize jeunes qui viennent d’achever leur service civique.
Unis-Cité : l’association pionnière
Beaucoup l’ignorent mais le concept du service civique est né en France grâce à l’implication de trois étudiantes : Lisbeth Shepherd, Marie Trellu et Anne-Claire Pache. Nous sommes alors en 1994 et les trois jeunes femmes partagent les mêmes interrogations : comment agir concrètement contre les inégalités et les injustices, contre le racisme et l’exclusion ? Comment apprendre à vivre ensemble au-delà de nos différences ?
– Un séjour aux Etats-Unis vont leur donner la réponse. Une association les inspire tout particulièrement : City Year, qui propose aux jeunes Américains de dépasser leurs différences sociales et culturelles pour consacrer douze mois de leur vie à l’action solidaire. Une « mission » que les trois amies vont adapter en France en créant le concept de service civique, reconnu par l’Etat en 2010.
– Et c’est ainsi qu’est née l’association Unis-Cité pour « Tous unis dans la Cité ». Une structure qui dispose d’une antenne à Saint-Quentin depuis 2018. « En trois ans, nous avons encadré 68 jeunes en service civique, pour des durées allant de 6 à 12 mois », précise Amélie Mainberte, la coordinatrice locale d’Unis-Cité.
– Notez que le recrutement des volontaires pour la promo 2021-2022 est lancé ! Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire pour les séances d’information à venir en envoyant : RECRUTEMENT par SMS au 06 99 18 07 90 suivi de votre nom, prénom, numéro de téléphone et mail. Ou par mail à amainberte@uniscite.fr.
– Unis-Cité : 242, rue d’Epargnemailles à Saint-Quentin.