Printemps de l’Art déco

État restauré après aménagement du parc.

Partagée entre cathédrales et beffrois, la région des Hauts-de-France est en passe de se forger une identité unanimement reconnue avec l’Art déco. Un art des années folles aux formes géométriques et motifs floraux stylisés, qui a émergé durant l’entre-deux-guerres. C’est à cette époque, celle de la reconstruction, que les architectes donnèrent à l’Art déco ses lettres de noblesse, permettant à Saint-Quentin et bon nombre de villes du Nord-Pas-de-Calais de disposer aujourd’hui d’un précieux patrimoine. Et pour mettre celui-ci à l’honneur, voici la seconde édition du Printemps de l’Art déco, programmée du 1er mars au 30 avril. A cette occasion, les grilles de l’hôtel de ville de Saint-Quentin accueillent jusqu’au 15 avril l’exposition « L’Art déco, un patrimoine d’exception ». Une invitation à découvrir des trésors insolites et des joyaux insoupçonnés à travers 32 photographies prises dans 17 villes de la région. Parmi ces clichés, l’hôtel de ville d’Arras, le théâtre de Cambrai, la villa Cavrois à Croix, l’église Notre-Dame des mineurs à Waziers, le musée de la piscine de Roubaix et bien sûr les anciens magasins Nouvelles Galeries de Saint-Quentin, qualifiés de « palais français de l’Art déco » par Victorien Georges, à l’initiative de cette exposition. Autant de lieux qui méritent d’être découverts avec un nouveau regard.

L’exposition sera ensuite  présentée à Arras, Béthune-Bruay, Cambrai, Douai, Lens-Liévin et Saint-Omer, mettant en exergue ce patrimoine exceptionnel. Dans le cadre du Printemps de l’Art déco, les offices du tourisme proposent également des visites, coups de projecteurs, conférences, ateliers, projections, animations et autres circuits interactifs.

Office du Tourisme : 3, rue Emile-Zola. Tél. : 03 23 67 05 00.