PARVIS DE LA BASILIQUE Bientôt la fin du chemin de croix !

 

De l’aveu même de Frédérique Macarez, c’est le plus gros chantier de son mandat : l’aménagement du parvis de la basilique. « Un lieu où l’on passe mais où on ne s’arrête pas, un lieu où les piétons peinent à trouver leur place, un lieu que les Saint-Quentinois souhaitent voir évoluer pour disposer d’un espace plus beau, plus agréable et plus pratique », a insisté le maire. Pour cela, la Ville a fait appel à un architecte de renom : Jean-Michel Wilmotte. Une pointure internationale qui, pour la petite histoire, est déjà intervenue à Saint-Quentin en restructurant la place Stalingrad au faubourg d’Isle. Cette fois, le chantier qui s’offre à lui s’annonce beaucoup plus ambitieux avec, au pied de la basilique, pas moins de 15 400 m2 d’espaces à aménager, dont 5 500 m2 de secteur piétonnier. « Pour moi qui suis très attaché au patrimoine, c’est un projet important. C’est toujours intéressant de faire se côtoyer le patrimoine et la modernité. L’idée est de trouver un socle à la basilique qui semble aujourd’hui un peu perdue au milieu de tout cet espace », explique l’architecte. Pour cela, il a notamment imaginé un jardin conçu comme « des griffes allant dans le prolongement des contreforts et des arcs-boutants de la basilique. » Le végétal s’allie ici au minéral avec 2 200 m2 d’espaces verts aménagés, près d’une centaine d’arbres plantés et l’apparition, en guise de symbole, d’un labyrinthe en graminées devant la tour porche, reproduisant les contours du labyrinthe pavé de la basilique. Si les piétons vont pouvoir profiter pleinement de ce nouveau parvis, beaucoup plus fluide et accueillant, les automobilistes ne seront pas en reste avec 178 places de stationnement (contre 152 aujourd’hui). Les usagers des bus Pastel n’ont pas été oubliés avec l’aménagement d’un vaste abris, qualifié de « pôle d’échanges », lequel devrait mettre en valeur le choix d’un nouveau mobilier urbain. Enfin, pour compléter le tableau, la basilique fera l’objet d’une mise en valeur lumineuse destinée à la sublimer et attirer tous les regards. Début du chantier : courant 2022.