On lâche les chevaux ! Reprise des courses à l’hippodrome de La Capelle

Coup d’envoi le 6 mars dernier de la saison des courses à l’hippodrome international de La Capelle. Un vrai bonheur pour les parieurs mais aussi pour tous les professionnels du monde hippique qui, après deux ans de pandémie, savourent la perspective de vivre une saison pleine et réussie, sans entraves sanitaires.
C’est bien évidemment le cas de James Carpentier, élu président de l’hippodrome en 2019 : « Tout ce que j’espère, c’est qu’on retombe dans la normalité. Il faut dire que ma première année de présidence, même sans Covid, avait été impactée par un effort de solidarité envers les hippodromes nécessiteux. Les bons élèves qu’on était en terme de gestion se sont fait ponctionner une centaine de milliers d’euros. Et pour la première fois de ma vie, j’ai connu un résultat négatif ! L’année suivante a été marquée par la crise sanitaire, avec à la clé un second résultat comptable négatif. Heureusement que nos prédécesseurs nous avaient laissé une situation très saine sur le plan financier ! Quoi qu’il en soit, je peux déjà vous annoncer que le bilan comptable de cette année sera à l’équilibre. Et c’est pour moi une grande satisfaction. »
Allez, tournons le dos à la pandémie et détaillons avec le président les temps forts de la saison : « Deux grands rendez-vous sont prévus avec, le 10 juillet, l’épreuve TGV (Trot à grande vitesse). Pour mémoire, rappelons que le TGV est un circuit qui se dispute sur cinq hippodromes, en France mais aussi en Suède et en Italie. La Capelle accueillera la deuxième étape du circuit avec la venue des meilleurs trotteurs français. Autre temps fort, cette fois en septembre, avec le Grand Prix de la Fédération du Nord, une épreuve semi-classique qui réunit toujours de très bons chevaux. » Bref, de quoi satisfaire un public qui, faut-il le souligner, vient profiter à La Capelle d’une ambiance familiale, avec entrée gratuite pour les enfants mais aussi pour ces dames. « Avant ma présidence, il y avait déjà l’entrée gratuite pour les moins de 16 ans. J’ai proposé d’étendre cela aux femmes et aux moins de 18 ans avec la volonté de faire venir les familles. S’il n’y avait pas de joueurs, il n’y aurait pas de courses hippiques dignes de ce nom. La population des parieurs est malheureusement vieillissante. C’est donc à nous de faire l’effort nécessaire pour faire venir dans les hippodromes les jeunes générations. » Alors que son mandat de président court jusqu’en 2023, James Carpentier n’oublie pas les objectifs qu’il s’était fixés : « Au niveau des investissements, l’une de mes priorités concernait le bien-être équin avec l’aménagement de véritables douches pour les chevaux. Ces travaux ont été réalisés en 2021, notamment grâce au Plan Cheval de la Région. Ces douches donnent entière satisfaction aux professionnels comme aux chevaux, même si ces derniers ne sont pas en capacité de me le dire (rires). L’autre investissement d’envergure concerne le remplacement de notre autostart qui a plus de 35 ans. Le véhicule a déjà été acheté et est en train d’être transformé avec des commandes spécifiques. On espère pouvoir en disposer pour l’épreuve du TGV au mois de juillet. »
Hippodrome de La Capelle : rue du Général-de-Gaulle. Tél. : 03 23 97 20 58. Réservation au restaurant panoramique : 03 23 97 39 75.

CALENDRIER

Voici les prochaines réunions de l’hippodrome de La Capelle :
– Dimanche 27 mars – PMH
– Dimanche 10 avril – Premium
– Dimanche 17 avril – PMH
– Dimanche 8 mai – Premium
– Vendredi 13 mai – Premium
– Dimanche 19 juin – Premium
– Dimanche 10 juillet – TGV

Nouveau : équitation scolaire au Centre équestre du Saint-Quentinois

– C’est « LA » nouveauté 2022 ! Après le succès des ateliers en demi-journée d’été ouverts aux ALSH (Accueils de loisirs sans hébergement) et aux centre sociaux, qui ont rassemblé près de 1 200 enfants l’été dernier, le Centre équestre du Saint-Quentinois (CESQ) innove en partenariat avec l’autocariste Transdev Compagnie Axonaise, avec la mise en place de l’équitation scolaire. « Il s’agit de faire découvrir aux écoliers le monde de l’équitation avec une approche pédagogique », annonce Alice Peltier, en charge du CESQ.
– L’offre s’organise en journée avec un minimum de deux classes et trente-cinq enfants, le tout affrété en autocar. Les écoliers pourront dans un premier temps visiter les écuries, obtenir des informations sur la litière, la nourriture, la vie du centre équestre, pour ensuite approfondir l’activité en approchant les équidés et en pratiquant l’équitation, encadrés par une monitrice diplômée d’état.
– L’offre est valable uniquement pour les groupes scolaires, ainsi que pour les ALSH et les centres sociaux durant les vacances scolaires. Informations auprès des autocars Transdev Compagnie Axonaise au 03 23 06 66 67 ou guillaume.caillet@transdev.com