On fête l’andouille Le 8 mai au Bois des Berceaux

Après la fête du boudin à Saint-Quentin, voici la fête de l’andouille à Bohain-en-Vermandois ! Une spécialité typiquement bohainoise qui sera mise à l’honneur le mercredi 8 mai au Bois des Berceaux. lequel accueillera dès 8 h une grande brocante qui devrait ravir les chineurs.
On enchaîne à midi avec un savoureux repas champêtre dans un esprit détente. Au menu : andouille de Bohain bien sûr (ou carbonnade flamande) accompagnée de son gratin dauphinois, tarte et boisson pour 15 € par personne. Quant au menu enfant (saucisse-frites et boisson) , il est à 5 € seulement ! L’après-midi, on s’amuse avec un concours de boules en bois et découverte du jeu de l’écu. Petits et grands profiteront également du mini-golf et de l’airbag géant. Et pour tous, la possibilité de tenter de remporter la plus grande andouille artisanale confectionnée à Bohain ! Allez, pour un 8 mai gourmand et amusant, rendez-vous ce jour-là au Bois des Berceaux.
Infos et réservations au 14, rue de la République à Bohain. Tél. : 03 23 07 52 82.

Le saviez-vous ?
– L’andouille s’inscrit dans une longue histoire qui remonte au Moyen-Âge. Une spécialité particulièrement appréciée par Rabelais qui la présente dans « Pantagruel » comme l’un des mets préférés de ses contemporains. On la retrouve partout en France ! En 1767, les andouilles de Troyes, Saint-Malo, Cambrai et Auray figurent dans le Gazetin du Comestible. En 1778, les andouilles de Guémené et de Vire apparaissent dans l’Almanach du Comestible. Elles y sont qualifiées de « mets les plus remarquables par leur bonté en divers pays »… Et c’est le cas à Bohain !