Numérique pour tous ouverture de 12 Espaces Solidarité 2.0

A l’heure où les démarches pour l’accès aux soins, aux prestations sociales, à l’emploi, la formation, les déclarations fiscales… abandonnent le papier pour privilégier le numérique, Frédérique Macarez refuse qu’une partie de la population soit victime de la fracture numérique. Comme elle l’avait promis lors de ses vœux à la population en janvier dernier, pour éviter que l’objectif d’une dématérialisation totale des services publics imposée par le gouvernement pour 2022 ne laisse une partie de la population sur le bord de la route, Frédérique Macarez ouvre 12 Espaces Solidarité 2.0 à travers la ville. Des lieux qui permettent aux Saint-Quentinois de l’ensemble des quartiers peu à l’aise avec ces technologies d’être accompagnés pour effectuer leurs démarches en ligne. « Depuis plusieurs mois, les alertes se multiplient sur les difficultés d’accès aux droits liées à la dématérialisation des démarches administratives. Pour ne laisser personne sur le bord de la route, chaque habitant qui sollicitera un soutien dans ses démarches pourra être orienté vers une structure d’accompagnement proche de son lieu d’habitation et accueilli de façon personnalisée », a insisté le maire lors de l’inauguration du premier lieu d’inclusion numérique au centre social Europe.
Une vingtaine de référents pédagogues, attentifs et disponibles ont été formés pour accueillir et accompagner le public. Pas moins de 50 ordinateurs, tablettes, smartphones Apple, Android et imprimantes sont mis à disposition. Frédérique Macarez a par ailleurs annoncé avoir sollicité le sous-préfet pour que Saint-Quentin soit retenue pour accueillir une Maison France Services, sorte de guichet unique permettant un accès facilité à différents services publics.

CE QU’IL FAUT SAVOIR…

– Les espaces solidarité : centres sociaux Europe, Neuville et Artois-Champagne, Espace Citoyen rue Victo-Basch, médiathèque Maupassant rue des Canonniers, Espace Quentinweb rue Henri-Dunant, mairie annexe et CCAS au faubourg d’Isle, et dans les locaux de la M.E.F place Lafayette.
– En juin, le dispositif sera mis en place dans les deux centres sociaux associatifs du Vermandois et Saint-Martin. Enfin, l’an prochain, dans la Maison de services à la population au faubourg d’Isle.
– Partenaires : une solidarité mis en place en collaboration avec la sous-préfecture, la direction départementale des finances publiques, la CAF, la CPAM, Pôle Emploi et la Maison de l’Emploi et de la Formation (MEF).