Nuit des musées : 4 bonnes raisons d’en profiter !

C’est ce samedi 17 mai qu’a été programmée la désormais traditionnelle Nuit des musées. Certains diront « encore ! » en étouffant un bâillement d’ennui. Eh bien, ceux-là ont tort parce qu’à Saint-Quentin, un chouette programme attend les visiteurs, de 19 h 30 à 1 h du matin. Allez, on suit le guide en quatre étapes…

1 – Direction, le musée Antoine Lécuyer (dans la rue du même nom) où les plaisirs se multiplient par trois. D’abord, « l’art de dire » avec de jeunes élèves qui proposent aux visiteurs de partager leurs textes préférés, mêlant poésie, rap et théâtre. Vient ensuite « l’art de faire », sous forme d’initiation aux arts plastiques avec des professeurs de l’école de dessin et du lycée Henri-Martin. Enfin, voici « l’art de voir », avec les collections du musée.

2 – Cap sur le musée des Papillons (rue de la Sellerie) où les visiteurs, lampe de poche en main et l’oreille aux aguets, pourront découvrir les lieux. Les plus courageux ne manqueront pas de passer par la « touchothèque », tandis que les petits explorateurs devront résoudre des énigmes pour retrouver six trésors.

3 – On descend d’un étage (toujours au 14 de la rue Sellerie) pour s’attarder à la galerie St-Jacques, où Frank Morzuch, artiste visuel franco-canadien, propose une visite insolite de son exposition.

4 – Enfin, ultime arrêt à la Société académique (rue Villebois-Mareuil) pour profiter de la très belle exposition dédiée à la Grande Guerre, tandis qu’un jeu de piste amusera les plus jeunes. Mais qui a dit qu’il était l’heure de rentrer ?

Laisser une réponse