Ne pas perdre le nord !

Basket Pro B : SQBB - Fosse sur MerRebondir. C’est ce qu’on attendait du SQBB. Après une série de trois défaites, les hommes de Sébastien Lambert étaient réellement attendus au tournant samedi dernier à domicile, face à Boulazac. « L’enjeu était très clair puisqu’en cas d’échec, le SQBB pouvait dire adieu aux play-offs », insiste Jean-Guy Pellis.
Trembler ? Pas question pour les Saint-Quentinois qui ont fait preuve d’une incroyable maîtrise : « On a joué notre jeu, basé sur la rapidité et l’attaque. Mais le plus important, c’est qu’on a mené durant toute la rencontre. Ça fait parfois du bien de ne pas courir après le score. »
Pour Jean-Guy Pellis, le coach est loin d’être étranger à cette victoire : « C’est certain, Fred Lambert a dû souffler dans les bronches de ses joueurs. Et ça a porté ses fruits puisque sur le terrain, on a retrouvé une équipe plus combattante et surtout plus soudée. Quand le collectif est bon, aucune victoire n’est impossible. » Résultat final face à Boulazac : 77 à 69 pour le SQBB qui, du même coup, assure son maintien en Pro B : « Cette donnée est un peu anecdotique parce qu’on n’avait aucun doute concernant le maintien. Mais c’est vrai que mathématiquement, on ne peut plus être rattrapé par Orchies ou Saint-Vallier » (les deux derniers clubs du classement, NDLR).
Reste maintenant à mettre un pied dans la zone des play-offs : « C’est encore possible parce qu’on a un calendrier qui nous est plutôt favorable », estime Jean-Guy Pellis. Ce samedi 12 avril, SQBB affronte ainsi Lille, qui pointe à la 16e place.
« Les Lillois, on les a déjà battus trois fois cette saison. Sur le papier, nous leur sommes largement supérieurs. Mais c’est aussi une équipe qui court après le maintien et qui a besoin d’engranger des points. Nos joueurs ont donc tout intérêt à se montrer très prudents. »
Mais il faudra aussi aux Saint-Quentinois ne pas perdre ce tempérament de guerriers dont ils ont fait preuve face à Boulazac : « Je suis confiant. Ils sont bien dans leur tête, analyse Jean-Guy Pellis. Après le match contre Boulazac, on s’est tous retrouvés pour dîner au Baudreuil et j’ai trouvé les joueurs très détendus. S’ils parviennent à maîtriser leurs doutes, ils peuvent très bien atteindre les play-offs. »

SQBB / Lille : Samedi 12 avril au Palais des sports (20 h).