Musique pour tous

C’est bien connu, la musique adoucit les mœurs. Alors, quoi de plus naturel en ces temps compliqués que de vouloir donner accès à l’éducation musicale à ceux qui a priori en sont éloignés. C’est le pari  un peu fou que font Saint-Quentin et Gauchy en mettant en place le projet Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale).
Le principe, permettre aux 7-9 ans de découvrir et s’initier gratuitement à la pratique d’un instrument à vent, cordes ou bois durant trois ans dans un centre social, via la découverte du répertoire classique. Un projet initié par la cité de la musique philharmonie de Paris et conduit en partenariat avec la Ville, les professeurs des conservatoires de Saint-Quentin et Gauchy ainsi que des artistes enseignants. Et cerise sur le gâteau, pas d’année rébarbative à étudier le solfège et la théorie qui en découragent plus d’un, les élèves débuteront directement sur l’instrument de leur choix. Un instrument mis gratuitement à leur disposition et même offert s’ils persistent dans leur volonté d’étudier la musique à l’issue des trois premières années.
L’objectif à l’arrivée : fonder un grand orchestre pour donner un concert baroque en juin, après une répétition générale toutes les six semaines à Jean-Vilar. Les participants pourront s’initier gratuitement à raison de trois heures par semaine aux instruments à cuivre au centre social de Neuville, à vent à Saint-Martin et Gauchy, à bois au faubourg d’Isle, à cordes à Europe et Artois.  Les cours débuteront aux prochaines vacances de la Toussaint. Seule condition, s’inscrire au préalable dans le centre social de son choix.