Lycée de l’Ameublement – Une pépinière de talents

lycée ameublement

Souvent méconnu, le lycée de l’Ameublement, labellisé métiers d’arts en 2002, peut être fier de son savoir-faire et de ses compétences. Sur les cinq établissements du même genre en France, c’est le seul situé au nord de Paris. Chaque année, bon nombre d’élèves formés à Saint-Quentin trouvent du travail dans de prestigieuses enseignes de luxe. Environ 230 lycéens, venus de tout l’Hexagone, fréquentent cet établissement qui dispose de deux filières : l’ébénisterie et la tapisserie.
Pour l’ébénisterie, le lycée propose deux mises à niveau, trois CAP, dont celui « Art du bois » qui comprend des options (sculpteur, tourneur et marqueteur), un brevet des métiers d’art et un diplôme des métiers d’arts. Nouveauté pour la rentrée 2017, le lycée ouvre un CAP tourneur sur bois. « Cela vient compléter le panel de formations pour donner un plus large choix aux élèves », précise le proviseur, Maryvonne Lafeuille.
En ce qui concerne la filière tapisserie, les élèves peuvent décrocher un bac pro en trois ans. « C’est une filière porteuse en terme d’emploi », affirme Fatiha Souaibia, proviseur adjointe. « C’est un très beau métier, c’est tout un savoir-faire et il y a beaucoup de travail à la sortie. J’ai des élèves qui, une fois leur diplôme en poche, ont très vite travaillé pour de grandes marques spécialisées dans la tapisserie d’ameublement. » « Les élèves travaillent sur du traditionnel et du contemporain en mettant l’accent sur le contemporain », souligne de son côté Catherine Masson, enseignante.
Dans les deux filières, les élèves suivent des cours d’arts appliqués afin de réaliser sur papier les modèles qu’ils vont ensuite concevoir de leurs propres mains.
Pour les jeunes qui hésitent encore, pas de souci, le lycée propose des mini-stages de découverte. Toujours à la recherche de l’excellence, le lycée de l’Ameublement encourage ses élèves à participer à de nombreux concours. Avec des résultats à la clé : plusieurs élèves ont déjà été médaillés d’or et d’argent au prestigieux concours du meilleur apprenti de France. L’établissement a également décroché divers prix délivrés par l’Institut national des métiers d’art…
Mettre en valeur ou redonner vie à un meuble ancien, créer un meuble de A à Z… Rien n’est impossible pour les élèves du lycée de l’Ameublement dont le savoir-faire mérite qu’on le fasse savoir…

 

lycée ameublement 2

Corentin collabore avec Krug

Même avant de sortir de l’école, les élèves collaborent déjà avec de prestigieuses maisons. C’est le cas de Corentin Masson, 19 ans, en seconde année du diplôme des métiers d’arts. « En deuxième année, on nous donne un sujet que l’on doit réaliser. Cette année, un chef de cuisine nous a donné une recette et nous devions trouver une idée à partir de cela. Personnellement, étant champenois, je me suis dirigé vers les biscuits de Reims et le champagne. Au final, mon projet avec l’entreprise de champagne Krug a été retenu », explique le jeune artisan.
4 Son projet : concevoir un présentoir en bois afin de présenter et sublimer une bouteille de champagne. Le design, la conception et les négociations avec l’entreprise… Corentin a tout réalisé ! Cerise sur le gâteau, dès que son présentoir sera achevé, il trônera dans le hall d’entrée de la célèbre et prestigieuse maison Krug. Un honneur pour le jeune étudiant…