L’OSQ impérial

OSQ / Maubeuge
1 – 0

« La victoire contre Maubeuge 1 but à 0, ce samedi 23 février, a mis un peu plus en lumière toute la difficulté de faire la course en tête. Car si la victoire sanctionne les débats au profit des Olympiens, cela n’a pas été avec facilité. Dans un match assez intense, avec beaucoup de mouvements, les Maubeugeois ont été des adversaires de valeur, contestant jusqu’au bout la victoire des rouges. Une défense de fer qui a justifié sa place de n°1 jusqu’à ce match, des attaquants rapides profitant de leur activité en milieu de terrain qui auraient pu faire mouche sans un portier axonais inspiré. On pourra toujours ergoter en disant que l’expulsion d’un de leurs défenseurs a facilité la tâche, mais si on prend l’histoire par le bon bout de la lorgnette, il est probable que sans cette intervention, Sidy Niang eut déjà fait parler la poudre. De plus, avec un peu plus de lucidité ou de réussite, le score, si ce n’est l’écart, aurait pu être plus grand. Car les occasions de creuser l’écart ont été nombreuses, mais la non réussite devant le but a laissé la tension du résultat s’accroître. Cette victoire est donc logique et méritée, les hommes de la cité des Pastels ont produit du beau jeu, régalant un public conquis. Leader, meilleure attaque, co-meilleure défense, seul invaincu de tous les groupes N3, difficile de faire mieux. Pour autant, rien qui ne permette le relâchement ; au contraire, la bataille du milieu reste à gagner comme ce match l’a démontré, la transmission et la maîtrise technique à peaufiner, car nos futures joutes seront tout sauf une balade bucolique. Le groupe saura répondre présent, vous aussi on espère. »