L’OSQ échoue face à Lille

C’est parti ! Le 22 août dernier, coup d’envoi du championnat de CFA 2 avec d’entrée de jeu un gros défi pour l’OSQ qui recevait Lille B à domicile. Un match qui s’est soldé par une défaite pour les Olympiens (2-3) mais qui laisse entrevoir de vraies capacités à jouer les premiers rôles dans le groupe G. De nouveau, c’est notre consultant André Demoor qui nous livre sans langue de bois son analyse de la rencontre mais aussi du comportement des joueurs coachés cette année par le duo Boivent-Desbonnez. Signalons au passage que Simon Dia, un vrai buteur que l’OSQ a réussi à recruter au milieu du mois d’août, n’a pu prendre part au match du fait d’une suspension. Mais ce joueur natif de Saint-Quentin sera bel et bien présent sur le terrain lors de la prochaine rencontre, prévue à l’extérieur ce samedi 29 août face à Grande-Synthe.

« Si l’on s’en tient au résultat de ce match du samedi 22 août contre Lille, défaite 2 à 3, un revers  fait toujours mal et tache dans le décor. Si l’on tient compte du déroulement et de l’adversaire, on relativise. Le déroulement : prendre deux buts en 20 mn en étant dominé dans tous les secteurs de jeu, pour revenir à 2 à 2 et ne s’incliner qu’à 15 secondes de la fin en ayant eu plusieurs occasions d’emporter le gain du match, on se dit que si l’on débute les rencontres au même niveau que la seconde période, il y a un avenir envisageable. L’adversaire proposé lors des futures joutes ne sera, l’espérons-nous, pas souvent du calibre de ce LOSC renforcé de quelques pros. Et le plus important étant que ce groupe possède en son sein des compétiteurs de qualité, une richesse que l’on n’a pas eue depuis longtemps. Quand je vous aurai dit que ce samedi, Simon Dia, Ali Lebrazi, Romuald Grémiaux, Daniel Titié, Cheick Youan étaient absents, on situe mieux le potentiel de ce groupe. Bien sûr, il faudra que tout ce petit monde soit au diapason, mais les indices de la préparation et des amicaux sont positifs. L’état d’esprit proposé par les anciens comme les nouveaux rendent optimiste pour la suite. Les commentaires d’après-match des nombreux spectateurs soulignaient tous la déception mais surtout les perspectives entrevues lors de la seconde période, la seule que les Olympiens ont jouée à leur niveau. Vivement la suite ! »

Prochain match : Grande-Synthe / OSQ, samedi 29 août (18 h).

Match de gala à Debrésie

Avis aux amateurs de beau jeu ! Le vendredi 4 septembre, le stade Debrésie accueillera deux équipes mythiques pour un vrai match de gala. A droite, voici le légendaire Stade de Reims, actuellement 7e du championnat de L1 après trois rencontres (prochain match ce samedi 29 août à domicile face à Lorient). A gauche, le non moins légendaire FC Malines, dernier club belge à avoir remporté une coupe européenne (en l’occurrence, la coupe d’Europe des vainqueurs de coupe en 1988). Pour le match de gala du 4 septembre, rendez-vous à 18 h 30 au stade Paul-Debrésie pour une entrée à prix d’ami : 10 € seulement. Et c’est gratuit pour les enfants de moins de 12 ans (lesquels seront naturellement accompagnés). Buvette et restauration sur place. Bon match !

Billets en vente au secrétariat de l’OSQ (stade Debrésie), à Cora, au bar Le Diabolo (91, rue Raspail) et au bar Carré d’As (2, rue Croix-Belle-Porte).