L’œil de Mousset

 – Bienvenue au club
C’est une figure historique de la droite locale, longtemps maire-adjoint, aujourd’hui conseiller municipal et communautaire. Ses cravates symboliques sont sa marque de fabrique. Scoop : Vincent Savelli vient d’adhérer à la République en Marche. Ce gaulliste de toujours, qui a quitté l’UMP il y a dix ans, reconnaît chez Emmanuel Macron les accents de son cher Général : ni droite, ni gauche, la participation, la voix de la France à travers le monde… Une nouvelle vie politique pour lui ? En attendant, Savelli doit se trouver des cravates signifiant son engagement. Si vous avez un cadeau à lui faire…
– Cancer Circus
Les deux chapiteaux sur la place de l’Hôtel-de-Ville représentent une poitrine féminine. Mais à l’intérieur, c’est plutôt la maison des horreurs, pire qu’à la foire de la Saint-Denis. Les ganglions mammaires changent de couleur et deviennent sombres. Le mal envahit tout le corps. Je suis sorti de cette structure gonflable effrayé et dégoûté. C’est pour la bonne cause : inciter au dépistage d’une maladie guérissable quand elle est prise à temps. Mais pourquoi tout ce spectacle ? L’information ne suffit plus : il faut faire peur, frapper les esprits. Drôle d’époque.
– Nos amis les arbres
Dans le parc d’Isle, je suis tombé sur une étrange scène : des hommes et des femmes devant des arbres, effectuant des gestes mystérieux. J’ai cru à une sorte de secte en train de procéder à un rituel. Les personnes caressaient l’écorce, enlaçaient le tronc, semblaient leur parler. Mais non ! C’est une thérapie nouvelle pour soigner notre mal être. Ce n’est pas sans rapport avec le best-seller mondial « La vie secrète des arbres ». L’auteur nous explique qu’ils sont doués d’intelligence et de sensibilité, qu’on peut communiquer avec eux. La folie verte gagne du terrain.
– Sacrée soirée
Les protestants passent pour des chrétiens austères et tristounets. Cette réputation est infondée. L’église baptiste de Saint-Quentin, rue Pierre-Ramus, et son pasteur Olivier Pincemin savent recevoir. A l’occasion des 500 ans de la Réforme, le vernissage de leur exposition s’est prolongé autour d’une table bien achalandée : délicieuses verrines, toasts maison, pains surprise et champagne au frais. Parmi les invités, l’abbé François, vicaire de la basilique, est un incroyable boute-en-train, amusant comme tout, enchaînant blagues et jeux de mots. Non, on ne s’ennuie pas chez les protestants.

Retrouvez Emmanuel Mousset sur son blog : jaitantdechosesavousdire.blogspot.com