L’Irets tourne la page…Place à l’IEG

Placé en redressement judiciaire en novembre 2013, l’Irets (Institut régional d’enseignement technique supérieur) aura mis plus d’un an avant de trouver un repreneur. Une parenthèse d’incertitude qui s’est enfin refermée avec l’arrivée, le 5 janvier dernier, de Dominique Debusy à la tête de cet établissement qui compte une centaine d’élèves. Expert-comptable établi à Lille, l’intéressé est loin d’être un inconnu puisqu’il intervient au sein de l’Irets depuis une vingtaine d’années en tant que formateur.
Pour les élèves, cette reprise en main est naturellement synonyme de soulagement. « Non seulement tous les programmes seront bouclés mais aucune heure de cours n’a été perdue », souligne Nadège Houtch, la responsable du département formation. Sans réelle surprise, un vent de nouveauté devrait bientôt souffler sur l’Irets qui va être rebaptisé IEG. Traduisez : Institut européen de gestion. Spécialisé dans la formation d’assistants de gestion, de commerciaux marketing, sans oublier les filières comptabilité et expertise-comptable, l’établissement devrait enrichir son offre avec notamment la mise en place, dès la rentrée prochaine, d’un BTS Banque. « Nous souhaitons également développer les séminaires de formation à destination des cadres et des dirigeants, sur la thématique expertise-comptable », précise Nadège Houtch. Autant de projets qui devraient assurer un bel avenir à l’IEG.