L’homme aux 2 millions de km

Chauffeur à la ville, après quelque 2 millions de km parcourus en 43 années de service, Bernard Poriau, 65 ans, va tirer sa révérence. En un peu plus de quatre décennies, il est devenu une figure locale pour avoir été, durant toutes ces années, aux côtés des premiers élus qui se sont succédé à la mairie de Saint-Quentin.
Fils d’agriculteur, originaire de Seboncourt, après avoir touché au travail de la terre puis être passé par Le Creuset, il débute à la ville en 1971. Agent d’entretien d’abord, il deviendra quelques mois plus tard deuxième, puis premier chauffeur. Un poste qu’il conservera quel que soit le maire en place. Régulièrement à Paris pour des déplacements à l’Assemblée nationale, au Sénat, dans les ministères et même à l’Elysée, Bernard Poriau a rencontré une bonne partie des hauts personnages de l’Etat. Citons pêle-mêle Alain Poher, Christian Poncelet, François Mitterrand, Jean-Pierre Raffarin, Nicolas Sarkozy ou encore Jacques Chirac. « Sans aucun doute le plus convivial, un homme très chaleureux », confie Bernard Poriau à propos de ce dernier. Pas question toutefois de livrer des anecdotes. Motus et bouche cousue ! La discrétion est la règle d’or du métier… Quid des nombreuses heures passées à attendre ? « On discute entre chauffeurs. Mais aujourd’hui, les vocations disparaissent. C’est très prenant et souvent au détriment de la vie de famille. Les week-ends son rares. Mais si c’était à refaire, sans hésiter, je signe ! » Celui qui a conduit les édiles à bord des DS, BX, CX, R16, R20, R25, Safrane, Peugeot 605, 607 et 508 va désormais voyager et jardiner. Souhaitons-lui bon vent…