Les robots envahissent le Splendid

Le Splendid, temple du spectacle saint-quentinois, accueille samedi et dimanche (26 et 27 avril) la finale nationale des Trophées de Robotique. Le principe ? Proposer, sous forme de défis scientifiques et techniques, à des équipes de jeunes  âgés de 7 à 18 ans de créer un robot filoguidé. L’occasion pour ces jeunes de découvrir, de façon ludique et pédagogique, les domaines de la robotique. Et ils sont vastes puisqu’on aborde ici aussi bien la mécanique que l’électricité, l’informatique ou encore l’électronique.
Pendant six mois, ces apprentis Géo Trouvetou ont conçu et construit un robot suivant le règlement. Les équipes, venues des quatre coins de la France, ont pu valoriser et analyser leur travail lors de rencontres régionales, au cours de matchs extrêmement courts (d’une durée de 1 mn 30), de plusieurs niveaux d’actions et de difficultés. Ce week-end, chaque rencontre sera un moment festif et spectaculaire autour d’animations robotiques, de présentations, de combats… De quoi offrir au public et aux participants la possibilité de découvrir les sciences et techniques sous un autre jour. Pas moins de 60 équipes d’une dizaine de membres seront en lice. A noter que trois équipes des centres sociaux de Saint-Quentin ont participé aux Trophées de Robotique jusqu’au niveau régional. Pour leur première participation, la performance est à saluer. Plusieurs leaders de la robotique seront présents, dont Stäubli, Fanuc (et son robot qui permet de jouer au baby-foot), Aldebaran (et son fameux Nao, fierté de la robotique française).

Trophées de Robotique : les 26 et 27 avril au Splendid. Début des compétitions samedi à 14 h 15. Dimanche : reprise dès 9 h, finales à partir de 14 h 30.

 

Les « Préhistobots » attaquent !Prehistobot

Tous les ans, les participants aux Trophées doivent plancher sur un nouveau thème. En 1994, année de la première édition, les « Robots Sumo » étaient à l’honneur. Puis, il y a eu les ballons, la conquête des cimes, les châteaux forts, le ping-pong ou encore le « Coconut Rugby ».
Cette année, les robots ont décidé de remonter le temps en partant à la découverte de la Préhistoire : place aux « Préhistobots » ! Dans un univers hostile, ils vont devoir user de stratégie pour mener à bien les missions qui les attendent…
Chaque mission porte un nom. Il y a la « fresque » : les robots doivent marquer l’Histoire de leur empreinte ; la « conquête du feu » : comme son nom l’indique, les robots doivent se rendre maîtres du feu ; la « cueillette » : amasser le plus de « fruitmouths » possibles ; les « mammouths » : les robots doivent bombarder les mammouths de lances ; enfin, place à la « capture des mammouths » : une mission qui intervient à la fin du match.

Laisser une réponse