Les primevères

Elles sont en plein floraison, vous les découvrirez bientôt dans toute la ville, dans les vasque et dans les massifs. Par leur décoration printanière colorée et parfumée, elles font le printemps, ce sont les primevères des jardins. On devine que le printemps n’est plus loin, lorsque les premières corolles des primevères pointent au-dessus de leur feuilles. Les étalages des horticulteurs et des fleuristes retrouvent un air de fête avec les tapis fleuris de primevères aux couleurs variées et nuancées. Laissez-vous tenter et choisissez parmi les nouvelles variétés offertes à votre envie. Chaque année nous apporte des tons nouveaux, des couleurs différentes qui vous charmeront. Tout un monde entre les primevères actuelles aux coloris vifs et chamarrés et les délicates primevères de nos aïeux qui paraissaient peintes à la main…
Les primevères aiment une situation mi-ensoleillée, et le soleil du matin leur suffit bien amplement. Par contre, trop d’ombre nuit à leur floraison. Toutes les terres de jardin leur conviennent, à condition toutefois de ne pas être trop calcaires, responsables de la chlorose. Tenir la terre fraîche par des arrosages à partir de la fin du printemps. Dès qu’une touffe fleurit moins, divisez-la. Chaque fleur en ce début de printemps s’exprime par un langage muet, mais parfumé et en ce moment même, ce sont les primevères !

Elie Delval, Président de la Société d’horticulture de Saint-Quentin

« Je t’apporte ma joie avec ces primevères
Grelots dorés sonnant le renouveau du ciel
Dans les prés j’en ai fait des pelotes entières
De gros bouquets et des colliers couleur de miel… »

Suzanne Bauchot