Les codeurs en action

Hackathon : réservé aux étudiants innovants !

Le temps d’une semaine, l’espace Créatis a accueilli la crème des informaticiens saint-quentinois. Soixante étudiants en développement informatique de l’Insset ont mesuré leurs compétences lors du Hackathon. Il s’agit de la deuxième édition de ce marathon de la programmation. Répartis en dix équipes, les jeunes codeurs ont dû développer une application depuis l’automne dernier. « Les candidats doivent présenter un projet innovant qui a un réel potentiel de développement économique », indiquent les organisateurs.
La communauté d’agglomération saint-quentinoise est à l’initiative de ce concours. L’université Jules-Verne, Faubourg numérique et Orange sont également partenaires de cet événement.
« Les applications sont diverses. Elles portent aussi bien sur les objets connectés que sur la géolocalisation ou les infos en temps réel dans les transports en commun. Le jury veille à ce que les étudiants soient réellement créatifs. » La semaine du Hackaton vient finaliser le développement de l’application. « Du lundi au vendredi, les jeunes doivent coder leur application. Vendredi 22 mai à midi, celle-ci devra être opérationnelle et ne présenter aucun bug. » Les étudiants se sont relayés jour et nuit pour mener à bien leurs projets.
Dans une ambiance en apparence détendue, les équipes ont travaillé avec en tête les primes distribuées à l’issue du concours. Un jury composé d’enseignants-chercheurs et de professionnels du numérique établira son classement lors de la dernière journée du Hackathon.

Retrouvez le palmarès dans la prochaine édition de St-Quentin Mag.

35 000 € de primes

  • L’agglomération saint-quentinoise et la Caisse des dépôts et consignations dotent le concours d’une prime de 35 000 €. Depuis novembre, les équipes sont passées deux fois devant le jury. « Une fois pour évoquer les aspects techniques et ensuite pour dresser le potentiel économique », détaille l’organisation.
  • Les lauréats repartiront avec une somme allant de 500 à plusieurs milliers d’euros. Une prime de 15 000 € sera à partager entre les jeunes qui souhaitent créer leur société à Saint-Quentin. L’année dernière, trois équipes se sont lancées dans l’entrepreneuriat. L’opérateur Orange et le géant Thalès seront également présents pour repérer des applications porteuses et dénicher
    des talents.