L’échappée se fait la belle

Neuf ans durant, la compagnie L’Echappée aura été en résidence à Saint-Quentin. Et puis, comme dirait l’autre, toutes les bonnes choses ont une fin… Rideau !
« C’est un moment chargé d’émotion que nous nous apprêtons à vivre, souligne Marie-Laurence Maître, maire adjoint en charge de la Culture. Après neuf ans de résidence d’implantation, L’Echappée va tirer sa révérence. Mais elle laisse derrière elle une véritable empreinte, qui colle parfaitement à notre politique culturelle : être au plus près des citoyens. Durant près d’une décennie, les comédiens de L’Echappée ont tissé une véritable relation sur tout le territoire, à travers des créations, des ateliers, des rencontres et des interventions en milieu scolaire. Au fil du temps, des liens d’amitié se sont noués et l’on peut aujourd’hui être fier de cette compagnie qui, notamment au festival d’Avignon, a porté haut et fort l’image et les couleurs de notre ville… »
S’il est un homme de lettres, Didier Perrier est aussi un amateur de chiffres. Démonstration : « En neuf ans de résidence, nous sommes à l’origine de neuf créations, avons donné plus de 750 représentations, avons participé cinq fois au festival d’Avignon, livré plus de 8 000 heures d’intervention avec plus de 8 000 participants, sommes intervenus dans 2 400 classes via nos Brigades d’intervention poétique… », rappelle le directeur de la compagnie. De « Tapage dans la prison d’une reine obscure » (2012) à « Icare, bruissent tes ailes et range ta chambre » (2021), L’Echappée n’aura cessé de s’impliquer dans un théâtre vivant, en chair et en os, de bruit et de fureur… Rideau ? D’accord, mais avant cela, la compagnie a souhaité marquer le coup à travers une « soirée festive » programmée le samedi 14 mai à partir de 19 h sur la Scène Europe. Une soirée essentiellement musicale avec Tintamarre et Postillons (de l’orgie musicale qui sent le cuivre et la sueur !), à toute Voixpeur (des chants populaires et de la bonne humeur) et Shuffle (un trio blues qui flirte avec le rock garage). Autre temps fort avec une exposition prévue du 6 au 11 mai à la Galerie 115 avec des affiches, des photos et des esquisses d’Alan Ducarre, Olivier Roux et Amin Toulors.
Deux créations de la compagnie vont également être reprises sur la Scène Europe (*) : « Fief » jeudi 5 mai à 14 h 15 et 20 h, vendredi 6 mai à 10 h.
« Putain d’vie » dimanche 8 mai à 15 h et mardi 10 mai à 20 h.
Du 9 au 20 mai, les Brigades d’intervention poétique seront elles aussi à pied d’œuvre en rendant visite à 100 classes par jour (oui, 100 !). De même, la compagnie interviendra dans les collèges, lycées, centres sociaux et maisons de retraite du 2 au 20 mai. Enfin, l’atelier théâtre adultes se produira sur la Scène Europe (*) le samedi 21 mai (20 h) et le dimanche 22 mai (15 h).

(*) Tarifs : 5 / 7 €. Billetterie : 14, rue de la Sellerie. Tél. : 03 23 62 36 77.