Le parvis de la gare fait peau neuve

Inaugurée en 1850, la gare SNCF de Saint-Quentin fait toujours bonne figure. En revanche, son vaste parvis a pris un sacré coup de vieux. Peu valorisant aujourd’hui, il constitue pourtant l’une des portes d’entrée de la ville, avec plus de 4 200 passagers au quotidien pour une centaine de trains. D’où la décision de lui redonner tout son lustre d’antan.
Début juillet, les travaux, prévus pour durer deux ans, vont débuter par les fouilles archéologiques. Fin 2016, les Saint-Quentinois disposeront ainsi d’un parvis au design plus fonctionnel et digne de ce nom, destiné à être la vitrine du patrimoine et de la modernisation de la ville.
Au cœur de la cité, mieux dimensionné, ce lieu de passage incontournable permettra notamment de faire cohabiter en toute sécurité, grâce à un accès simplifié, l’ensemble des utilisateurs : bus, taxis, voitures, piétons, personnes à mobilité réduite et cyclistes.
Les usagers profiteront d’un  espace aux cheminements modernisés, d’une nouvelle gare routière, d’un stationnement entièrement gratuit, le tout dans un cadre agrémenté de nombreux aménagements paysagers et urbains, qui mettront en exergue l’art déco des bâtiments SNCF.
Liaison verte entre les berges de la Somme et les marais d’Isle, le nouveau parvis de la gare offrira aux voyageurs dès leur descente du train un nouveau regard sur la ville. Durant la durée des travaux, les services de la ville mettront tout en œuvre de manière à ce que la circulation et l’accès à la gare restent fluides.

EN CHIFFRES

Coût : 18 millions d’euros.

Stationnement : Plus de 550 places de stationnement gratuit seront réparties sur 3 espaces, comprenant 12 places de dépose-minute, 12 places de taxi et 10 réservées aux voitures de location.

Deux-roues : 24 places seront réservées aux vélos et motos à proximité de l’entrée immédiate de la gare et des pistes cyclables. Les pistes réservées aux deux-roues seront accessibles par les deux entrées du pont d’Isle mais aussi par les berges du canal de la Somme.

Piétons : Les voies piétonnes seront sécurisées jusqu’à l’entrée de la gare depuis les différents points d’accès, grâce à des trottoirs élargis et un parvis  piétonnier.

Mobilité réduite : Pour les personnes à mobilité réduite, le parvis sera accessible depuis les différentes entrées de la gare. Des places de stationnement leur seront réservées sur tous les parkings.

Gare routière : La nouvelle gare routière sera dissociée des voies de circulation et séparée par un terre-plein paysager. Elle comprendra 9 quais, dont 2 avec abribus dédiés aux transports urbains, 6 dédiés aux transports inter-urbains et 1 destiné au stationnement de la navette TGV.

Laisser une réponse