Le jour des rois est arrivé

Ce dimanche 7 janvier, ce sera le jour des rois. Autrement dit l’Epiphanie qui, pour mémoire, est une fête chrétienne commémorant la visite des rois mages à l’enfant Jésus. La date biblique de cette fête est le 6 janvier qui, d’une année à l’autre, n’est pas toujours un jour férié. Voilà pourquoi on a pris l’habitude de célébrer les rois le premier dimanche de janvier. Le saviez-vous ? Le mot « Epiphanie » provient du grec Epiphaneia, qui signifie « manifestation ». Ainsi, cette fête célèbre la manifestation de Dieu parmi les hommes. Selon la tradition chrétienne, le 6 janvier de chaque année, on fête trois grandes manifestations du Christ : l’adoration des mages à Bethléem, le baptême de Jésus dans le Jourdain et le premier miracle du Christ aux noces de Cana (l’eau transformée en vin).
Mais pourquoi déguste-t-on une galette ce jour-là ? C’est vers le 13e siècle qu’apparaissent les premières traces du « gâteau du partage », appelé aussi « gâteau des rois », qui prend des formes et des parfums variés selon les régions et les traditions locales. Un gâteau qui va très vite attiser les appétits… Au 16e siècle, le gâteau des rois fait en effet l’objet d’une guerre féroce entre les boulangers et les pâtissiers, chacun voulant le monopole. C’est au roi François Ier de trancher qui décide d’accorder le monopole aux pâtissiers. Du coup, pour contourner l’interdiction de vendre des gâteaux des rois, les boulangers décident de les transformer en galettes qu’ils offrent à leurs clients. Malin ! A Paris, la galette s’est un peu mélangée avec le pithiviers pour devenir une galette de pâte feuilletée fourrée à la frangipane. Dans le sud, c’est une brioche aux fruits confits et à la fleur d’oranger. Et la fève dans tout ça ? La tradition remonte au 14e siècle où, pour la première fois à Besançon, des moines ont commencé à élire leur chef de chapitre en mettant une pièce d’or dans un morceau de pain. Le pain a ensuite été remplacé par une couronne de brioche (les gourmands !) et la pièce d’or par une fève (plus économique !). On dit aussi que les premières fèves ont été mises dans les gâteaux des rois car elles étaient symbole de fécondité, la fève étant le premier légume poussant au printemps, après le solstice d’hiver… Bref, vous l’aurez compris, le jour des rois est chargé d’histoire. Mais le plus important reste de décrocher la couronne…

Vive la galette !
– Rendez-vous ce dimanche 7 janvier à 16 h au village de Noël pour une dégustation gratuite de la galette des rois offerte par l’hypermarché Leclerc d’Harly.