Le colonel Dutel n’est plus

Figure emblématique de la ville et du département, respecté et admiré, le colonel Maurice Dutel nous a quittés le 2 janvier dernier à l’âge de 98 ans. Né le 24 septembre 1920 à Fieulaine, fils de gendarme, Maurice Dutel, d’abord instituteur à Beauvais, aura vécu un parcours exceptionnel qui a fait de lui l’homme le plus médaillé du nord du pays, un dignitaire de la France : Commandeur des Palmes académiques, Grand Croix de l’Ordre national du Mérite et Grand officier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur.
Son sens du devoir et son amour pour la France le conduisent à entrer dans la Résistance dès 1941. Trois ans plus tard, lieutenant, il rejoint l’armée de la France libre en Allemagne. En 1949, il part pour l’Indochine. Devenu parachutiste, en 1954, il saute en renfort sur Diên Biên Phu où il sera fait prisonnier par le Viêt Minh. Après un bref retour en France, il part pour l’Algérie en 1948 : Alger, Blida… jusqu’en 1961. Une carrière militaire au cours de laquelle il fut plusieurs fois blessé et qui lui vaudra de nombreuses décorations : Croix du combattant volontaire et Croix de guerre 39-45 avec citation ; Croix de guerre TOE (Théâtres d’opérations extérieurs) et Croix de la Valeur militaire avec citation. Il avait aussi reçu en reconnaissance de son engagement européen la médaille de la Bundeswehr.
De retour à la vie civile, il deviendra professeur d’histoire-géo au lycée Henri-Martin jusqu’en 1985. Maurice Dutel fut également président du groupement des cadres de réserve, et chef de corps du 87e R.I.C.A. de 1980 à 1995.
Homme de conviction, à la demande de Pierre André, il fut candidat aux élections municipales en 1995, 2002 et 2008, puis avec Xavier Bertrand en 2014, chaque fois en dernière position sur la liste pour leur apporter un soutien inconditionnel sans être élu. Tous ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin conserveront de lui le souvenir d’un homme d’exception. Saint-Quentin Mag présente ses plus sincères condoléances à sa famille et ses proches…
Ses obsèques ont été célébrées le 9 janvier en la basilique…