L’ART DECO A LA BRESILIENNE

Les jeudi 24 et vendredi 25 mai, la Ville organise à 19 h, dans les anciens magasins des Nouvelles Galeries (entrée par l’espace Saint-Jacques) deux conférences exceptionnelles sur l’Art déco. Invité de choix pour ces moments forts, le Brésilien Marcio Roiter, une référence mondiale dans ce domaine.
Le thème abordé jeudi : « France et Brésil, la même passion pour l’Art déco ». Le conférencier s’attachera à détailler le croisement d’influences entre les deux pays et les deux cultures au cours du XXe siècle. Un échange qui a débuté par une série de vases en verre gravés à l’acide aux paysages de Rio, signés Emile Gallé, maître de l’Art nouveau. Marcio Roiter évoquera également l’influence au Brésil d’architectes français, à l’image de Joseph Gire qui a laissé à Rio le célèbre gratte-ciel « A Noite », ou encore celle du sculpteur Paul Landowski, un des créateurs du plus grand monument Art déco au monde, le Christ rédempteur de Rio de Janeiro, mais aussi du monuments aux morts de Saint-Quentin !
Vendredi, Marcio Roiter consacrera son intervention aux origines indigènes de l’Art déco brésilien. Un retour aux sources en direction des propriétaires de la terre : les indiens, dont la culture a nourri l’Art déco brésilien. Bref, deux conférences à ne pas manquer pour découvrir quelques secrets de cet art qui fait la fierté de Saint-Quentin.
Auteur de nombreux ouvrages, commissaire d’exposition et conférencier à travers le monde, organisateur du XIe congrès mondial de l’Art Déco à Rio en 2011, Marcio Roiter a été nommé ambassadeur de la Ville pour l’Art déco par Frédérique Macarez.

– Le saviez vous ?
Point commun entre le Christ rédempteur de Rio de Janeiro et le monument aux morts de Saint-Quentin : ils ont le même sculpteur ! En l’occurrence, le Français Paul Landowski.