L’ancien Casino fait peau neuve

PERS RUE

Casino

PERS RECEPTION

Frédérique Macarez a convié les habitants du faubourg d’Isle à une réunion d’information sur le devenir de l’ancien cinéma Casino. Ce lieu historique pour la ville, véritable joyau de l’Art déco, réalisé par l’architecte Adolphe Grisel et ouvert au public en 1929, va devenir une maison de services à la population qui pourrait prendre le nom de « Jean qui rit, Jean qui pleure », du nom de ses énormes figures au sommet de la façade. Une cinquantaine de personnes se sont déplacées pour l’occasion à la mairie annexe de la rue Cronstadt. Enthousiasme, le maire a annoncé le début des travaux l’an prochain pour une ouverture fin 2019.
Cet ancien temple du 7e art, 1 150 m2 sur trois niveaux, accueillera trois salles d’activités, une salle de rencontre et une salle polyvalente, un patio, un jardin, et enfin deux salles modulables de convivialité en rez-de-chaussée. Un chantier de 4,2 M€, dont 1,9 M€ pour la Ville, le reste étant subventionné par l’Anru (957 000 €), la Région (350 000 €), le Feder (750 000 €), l’Etat (100 000 €) et le Département (78 300 €).
A l’angle de la rue Jules-César et de la rue du Général-Leclerc, après la démolition de l’ancien bar, quatre logements et une cellule commerciale verront le jour. Sur la friche de l’avenue du Maréchal-Juin, les travaux de démolition et dépollution terminés, une pépinière d’entreprises, des logement étudiants et locatifs seront construits. Enfin, la salle Charles-de-Foucauld, trop vétuste, sera détruite pour faire place à un parking paysager. En outre, la démolition de la mairie annexe de la rue Cronstadt permettra l’extension du square de la 2e DB de la rue du Général-Leclerc et la création d’un nouveau par public. Bref, la transformation du faubourg d’Isle se poursuit.