La reconstruction à l’honneur

Ecrin à ciel ouvert du patrimoine Art déco, Saint-Quentin accueillera les 6, 7 et 8 novembre prochains les Journées d’études consacrées à la Première reconstruction, à l’initiative du ministère de la Culture. Une première nationale, voire mondiale ! Engagée depuis plusieurs années dans la valorisation, la protection et la sensibilisation au rayonnement de ce patrimoine, soutenue par l’Etat et la Région, la ville travaille régulièrement avec divers acteurs : chercheurs, historiens, institutions… Zone de guerre de l’armée allemande en 1917, plus de 42 000 Saint-Quentinois avaient été évacués et la ville détruite à 80 %. Dans le département, seules six communes étaient restées indemnes. La cité des Pastels, quant à elle, était à repeupler, à reconstruire. « Au moment où des choix devaient être faits pour la reconstruction, la ville a choisi de regarder vers l’avenir. C’est ainsi que le style Art déco a surgi à Saint-Quentin », a rappelé Frédérique Macarez lors de la présentation de ces journées, en présence du directeur régional des affaires culturelles. Et le maire de rappeler les architectes, urbanistes, décorateurs et artisans qui ont exprimé localement leur talent : Paul Landowski (monument aux morts), Albert Caquot (passage supérieur du parvis de la gare), Auguste Labouret (décor intérieur du buffet de la gare)… « Une attractivité historique touristique qu’il faut préserver, restaurer et protéger. Ces dernières années, 10 M€ ont été engagés dans sa restauration. » Frédérique Macarez a par ailleurs annoncé son projet de restaurer et transformer le palais Art déco (ex-Nouvelles Galeries, 7 000 m2) en centre de recherches. A noter durant ces trois jours la présence de sommités de l’Art déco.

Le programme des trois jours

Mercredi 6 novembre
– 18 h au palais de l’Art déco : conférence (grand public) sur le thème « Renaissance d’une ville détruite. De la genèse de la reconstruction à l’Art déco ».

Jeudi 7 novembre Au palais de Fervaques
– 9 h 15 : discours d’ouverture.
– 10 h 15 : travaux sur le thème « Figures et acteurs », ou comment des individualités (survivants, soldats démobilisés, populations déplacées…) ont réagi et contribué à la reconstruction.
– 14 h 15 : parcours de découverte dans la ville sur le patrimoine de la Première reconstruction.
– 15 h 45 : travaux sur le thème de la ville (Charleroi, Noyon, Ypres).
– 18 h 30 : au palais de l’Art déco, conférence (grand public) sur le thème du retour des réfugiés dans les Hauts-de-France.

Vendredi 8 novembre Au palais de Fervaques
– 9 h : travaux suivis d’échanges avec la salle sur le thème « Industrie et techniques ».
– 13 h 30 : travaux sur le thème « Patrimoines ». Comment les choix d’expression plastique, architecturale ont-ils été perçus au fil du temps et comment sont-ils devenus un atout essentiel des Hauts-de-France.
– 17 h 30 : synthèse des journées.

Attention : ces journées libres d’accès sont sur inscription obligatoire dans la limite des places disponibles. Bulletin d’inscription sur le site de la DRAC.