La fermette devient un parc animalier

fermette 2

 

Du nouveau au parc d’Isle, où la fermette est en pleine transformation. Après une fermeture pour travaux en octobre dernier, les visiteurs vont pouvoir, courant février, redécouvrir les lieux rénovés, avec des nouveautés.
« Les bâtiments étaient vieillissant et les enclos n’étaient pas assez visibles pour les visiteurs », explique David Lacave, le responsable de la Maison de l’environnement. Tout a donc été repensé. Nouveauté, un observatoire va être mis en place afin d’observer la faune et la flore de la réserve naturelle. « C’est la seul réserve en France à être intégrée en plein cœur de la ville. C’est non seulement remarquable mais cela nous permet aussi de sensibiliser les visiteurs à l’environnement », souligne David Lacave. Autre nouveauté, dans le courant de cette année, la fermette va accueillir des chameaux, alpagas et autres perroquets. « Ce sont les premiers animaux sauvages que nous allons accueillir », précise David Lacave. Il poursuit : « Cette première phase de travaux a pour objectif de remettre au goût du jour et d’offrir une meilleure visibilité aux visiteurs. Un nouvel enclos ouvert au public va voir le jour cette année avec des chèvres. Les enfants pourront y entrer pour être au contact des animaux. » Sympa ! Pour flâner dans cet écrin de verdure, de nouveaux chemins vont être aménagés avant le grand projet 2018 avec la création de « l’île des petits sauvages ». « La fermette accueillait principalement des animaux domestiques. On s’oriente désormais vers des animaux sauvages. Le but est de se développer vers un parc animalier », insiste David Lacave.
Avec la création de cette « île des petits sauvages », le parc va accueillir de nouveaux pensionnaires à l’horizon 2019 : des suricates, muntjacs (sorte de petits cerfs), servals (petits félins) et autres porcs-épics… D’autres projets sont à l’étude, mais rien n’est encore arrêté. En attendant, les curieux vont pouvoir profiter dès février de la nouvelle fermette. A noter que le centre de secours, installé sur place, poursuit sa mission, en l’occurrence sauver les petits animaux sauvages en détresse…

 

Le parc d’Isle en chiffres

  • Au total, le parc d’Isle s’étend sur 12 hectares.
  • La fermette occupe à elle seule 2 hectares.  –
  • La réserve naturelle représente 47 hectares de faune et de flore.-
  • Une centaine d’animaux actuellement présentés, pour 30 espèces domestiques différentes : lapins, chèvres, moutons, poules, canards, pigeons, bœufs…
  • Environ 500 000 visiteurs ont été comptabilisés l’an dernier.