La CRS 21 au top

Sympathique cérémonie à la CRS 21 en l’honneur du 70e anniversaire de ces forces chargées du maintien de l’ordre, créées le 8 décembre 1944 par le général de Gaulle, chef du gouvernement provisoire. Des unités mobiles formant la réserve générale de la police nationale, chargées de contribuer au rétablissement de la légalité républicaine.
Vendredi 19 décembre, en présence de nombreux représentants des autorités civiles et militaires, le commandant David Louis a rappelé les causes ayant rendu nécessaires l’emploi des CRS : la menace terroriste, les mouvements sociaux violents et radicalisés, la délinquance, l’augmentation des risques liés à la circulation… avant de conclure : « Notre investissement indéfectible a été récompensé cette année en plaçant de nouveau la CRS 21 dans le haut du classement des 61 compagnies de maintien de l’ordre. »
Cinq hommes ont ensuite été décorés par le préfet pour 20 années passées au service de la police nationale. Citons ainsi les brigadier-chefs Bruno Maillard et Angel Montanes ; le brigadier Michaël Falisse ; les gardiens de la paix Jean-François Duverchin et Christophe Richer.

Sur tous les fronts :

  • La CRS 21 se compose de 137 policiers opérationnels, 17 motocyclistes et 27 civils administratifs. Cette année, les troupes opérationnelles ont totalisé 240 jours de déplacement, 156 pour l’unité motocycliste. Des missions à Marseille, Toulouse, Paris et Lille dans le cadre du plan national de sécurité renforcée ; Anglet et Calais pour la lutte contre l’immigration clandestine ; Caen pour les commémorations du débarquement ; Paris pour l’encadrement de matchs de foot.
  • Le détachement de l’unité motocycliste a été cette année classé 1er des 22 détachements nationaux.
  • La CRS 21 est aussi présente l’été sur les plages du littoral avec ses maîtres-nageurs sauveteurs pour assurer la sécurité des plages.