JEAN-BOUIN la piscine de demain

Après deux mois d’arrêt consécutifs au confinement, les travaux de rénovation de la piscine Jean-Bouin ont repris. Construite en 1983, celle-ci était devenue obsolète au fil des années. Débutés en janvier 2019, les travaux était censés s’achever en septembre prochain pour une réouverture à l’occasion de la rentrée scolaire. Outre l’arrêt des travaux, les contraintes imposées pour cause de crise sanitaire entraînent une nouvelle organisation du travail, d’où l’incertitude quant à la date de fin du chantier. « L’objectif est de faire la piscine de demain, de manière à accueillir le plus d’enfants possible pour l’apprentissage de la natation. Xavier Bertrand veut que tous les enfants sachent nager avant d’entrer en 6e », explique Jean-Michel Bertonnet, vice-président de l’Agglo du Saint-Quentinois. Un investissement de plus de 10 M€ de l’Agglo, subventionné par l’Etat, la Région et le Département. Exit la baignade en extérieur, les deux bassins de 25 m et le petit bassin seront couverts d’une toiture de panneaux solaires permettant le maintien en température et leur utilisation toute l’année. Des bassins qui sont en inox. « Cela nous permettra de réaliser des économies en terme de vidanges par rapport au carrelage, plusieurs millions de litres par an », précise Jean-Michel Bertonnet.
Outre un nouvel accueil, un accès séparé pour les scolaires, un espace détente avec Wi-Fi, sanitaires, douches, une ligne d’eau sera équipée du système « virtual trainer », un bandeau Led interactif pour donner la cadence aux nageurs. Une réalisation respectueuse des principes de développement durable. Pour les personnes à mobilité réduite sont prévus un ascenseur, un cheminement accessible jusqu’aux bassins dotés d’un système de mise à l’eau spécifique et des sanitaires adaptés. La piscine Jean-Bouin enregistrait chaque année près de 120 000 entrées, la fréquentation devrait battre de nouveaux records.