Issa Doumbia : Faut consulter !

Révélé au grand public grâce à « Nos chers voisins » (TF1), Issa Doumbia cultive avec malice une sorte d’humour décalé dont on peine à saisir les contours. C’est grave docteur ? Faut voir… Du reste, l’intéressé nous invite à venir juger sur pièce ce samedi 2 avril à la MCL de Gauchy, où il se produira dans « Première consultation », un one-man-show atteint de folie douce. Prudence : le virus s’annonce extrêmement contagieux, d’autant que nul n’a trouvé l’antidote…

D’entrée de jeu, vous annoncez la couleur puisque vous arrivez sur scène en camisole de force…
Issa Doumbia : « Exact. Mais avec la ferme intention de m’en débarrasser. D’ailleurs, mon premier réflexe dans ce spectacle est de casser les murs, surtout celui qui me sépare des spectateurs. Du coup, je les implique à fond en les faisant monter sur scène et participer à mes sketches. L’interaction, j’adore ça ! »

Bon, on évitera le premier rang… Sinon, ça parle de quoi « Première consultation » ?
Issa Doumbia : « A travers ce spectacle, je mets en scène tous ces petits personnages qui vivent dans ma tête depuis des années. Ce sont mes amis, vous savez. Il y a par exemple Mama Konakry, un personnage que j’avais imaginé à l’époque où je bossais avec Cauet. Cette fois, Mama Konakry est monitrice d’auto-école et elle vient donner un cours de conduite dans la ville où elle se produit. Et naturellement, j’invite un spectateur à participer à cet apprentissage. »

Finalement, les spectateurs font au moins la moitié du boulot…
Issa Doumbia : « Avec moi, ils doivent s’attendre à tout ! (rires) Mais je ne me moque jamais d’eux. Au contraire, je suis toujours dans l’auto-dérision. »

Côté télé, vous en êtes où avec « Nos chers voisins » ?
Issa Doumbia : « Le tournage de la 5e saison va bientôt débuter et on est tous très impatients. Cette série, c’est une vraie famille et je suis toujours super content de retrouver mes potes. Et puis, elle m’a apporté une belle notoriété même si le grand public m’avait déjà découvert dans « Brigade Navarro » sur TF1. »

Brigade quoi ?
Issa Doumbia : « Bon d’accord, personne s’en souvient ! » (rires)

Télé encore avec « Touche pas à mon poste », où vous êtes désormais chroniqueur aux côtés de Cyril Hanouna…
Issa Doumbia : « Avec Cyril, on est amis de longue date. Ça faisait longtemps qu’il voulait que je participe à son émission et j’ai fini par accepter. C’est plutôt kiffant de faire des bêtises avec un pote ! Par contre, je ne comprends pas tous ces mauvais proçès qu’on lui fait ces derniers temps. Hanouna un tyran ? Tu parles ! C’est juste le tyran du rire. »

Autre actualité : « Kiffe en scred », votre premier clip dans lequel vous poussez la chansonnette sous le nom de Skizofriend X. C’est quoi ce pseudo ?
Issa Doumbia : « Ça va dans la continuité de mon spectacle qui flirte avec la schizophrénie. Vous savez, tous ces petits personnages qui m’habitent et qui sont mes amis. Dans ce morceau, il y a aussi une autre part de moi qui est mise en avant. Mon côté R’n’B lover. Ça crève les yeux, non ? »

Issa Doumbia dans « Première consultation » : samedi 2 avril (20 h 30) à la MCL de Gauchy. Tarifs : 9,40 € / 22,20 €.