Isis : un vrai conte de fées

Elles sont deux. Deux drôles de dames qui, alors en poste au centre hospitalier de Saint-Quentin, ont décidé d’unir leurs forces en 2003 pour créer l’association Isis, spécialisée dans l’aide à la parentalité. D’un côté, voici Joselyne Drécourt, infirmière en maternité ; de l’autre, Liliane Blondeau, auxiliaire de puériculture.
« à l’hôpital, on recevait très souvent des coups de fil de mamans un peu perdues après leur accouchement. Des mamans qui avaient besoin de soutien moral mais aussi de conseils pratiques pour prendre soin de leur nouveau-né », explique Joselyne.
Le déclic d’Isis viendra à la suite d’un colloque sur la bientraitance des bébés auxquelles les deux jeunes femmes ont la chance de participer à Marseille. A la tribune se succèdent des sommités : Marcel Rufo, Catherine Dolto ou encore Terry Berry Brazelton, éminent pédiatre américain réputé pour être « celui qui parle aux bébés ». A la fin de son intervention, quelques mot vont faire mouche dans l’esprit de Joselyne et Liliane : « Si un seul projet naît à la suite de ce colloque, j’aurai le sentiment d’avoir réussi ma mission. » Ainsi est née Isis, du nom de la déesse de la fertilité et de la maternité dans la mythologie égyptienne. De 2003 à 2009, les deux jeunes femmes vont disposer d’un local au centre hospitalier pour accueillir les parents. Aide à l’apprentissage des techniques de soins, partage de conseils et d’expériences, temps d’écoute… L’association se présente comme une main tendue aux parents qui découvrent que la maternité n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Autre point fort d’Isis : les séances de massage pratiquées avec les nouveau-nés. « Le massage est véritablement un langage de tendresse qui favorise la production d’ocytocine, l’hormone de l’amour aux vertus apaisantes et déstressantes », rappelle Joselyne. En 2009, c’est à l’espace Cordier que l’association va emménager, dans des locaux à la fois chaleureux et conviviaux. Est-ce parce notre Isis saint-quentinoise va cette année devenir majeure en soufflant ses dix-huit bougies ? Toujours est-il que ses deux mamans ont souhaité retracer son parcours dans un très bel ouvrage : « Les Fées d’Isis ». Un album de vie à travers lequel chacun prend conscience que l’amour parental est la plus magique des baguettes dès qu’on se penche sur un berceau…
« Les fées d’Isis » : Vendu 15 € (25 € en version livre audio par F. Denys), disponible chez Rédic. Tous les bénéfices de la vente seront reversés à l’association.
Association Isis : espace Cordier, 237, rue de Fayet à Saint-Quentin. Tél. : 06 45 48 43 27.