Henri Kafé honoré

Frédérique Macarez et Freddy Grzeziczak ont dernièrement remis les médailles d’honneur de la Ville et du Conseil départemental au docteur Henri Kafé, figure emblématique à Saint-Quentin. Connu pour son franc-parler, né a Istanbul, fils d’un conducteur de travaux français et d’une mère enseignante, père de trois enfants, âgé de 83 ans, Henri Kafé est reconnu unanimement pour ses qualités professionnelles. Après des études à Paris, il devient en 1962 interne au centre hospitalier de la Cité du Vase avant de rejoindre l’hôpital de Saint-Quentin l’année suivante. Une activité qu’il poursuivra jusqu’en 1995, période durant laquelle il crée le département d’endoscopie bronchopulmonaire. Parallèlement, il s’installe médecin généraliste en 1967 dans le quartier Saint-Martin, puis pneumologue en 1974 avant de rejoindre la rue de la Sous-Préfecture en 1980, où il se dote d’un plateau technique lourd (radiologie, gaz du sang, fibroscopie, pléthysmographie). En 1976, il crée un groupe d’enseignement post-universitaire et sera en 1998 co-fondateur du Saint-Quentin Médical Club. Engagé pour faire progresser la pneumologie, il occupe toujours aujourd’hui des responsabilités régionales, nationales et internationales. « Pour vous, soigner, c’est plus qu’un métier, c’est une vocation qui ne s’arrête pas, vous êtes un exemple pour les jeunes générations… Et vous n’avez pas cédé aux sirènes des exonérations. Merci pour ce que vous apportez à Saint-Quentin », a souligné Frédérique Macarez.