Hacène 7e dan de karaté

Professeur de karaté au Kamaé Club, Hacène Toubal vient de décrocher son 7e dan. C’est la première fois qu’un Saint-Quentinois atteint ce grade. Créé en 1978, le club compte aujourd’hui une centaine de licenciés à partir de 4 ans. « Ce 7e dan représente pour moi la reconnaissance de 40 ans de pratique. C’est un examen avec un mémoire basé notamment sur l’entraînement et la philosophie du karaté. » Les plus gradés en France sont au 8e et au 9e dan, à l’image de Dominique Valéras ou Francis Didier, président de la fédération, tous deux anciens champions du monde. Hacène Toubal en profite pour rendre hommage à celui qui l’a initié au karaté à ses débuts, voici 40 ans, Jean-Claude Souillard. Contrairement aux idées reçues, cet art martial n’est pas un sport violent. Pour Hacène Toubal, ceinture noire 1er dan à 16 ans, « le karaté est un sport complet mais aussi une manière d’éduquer le corps, de changer son comportement au quotidien. Il amène de la concentration, il permet de changer sa façon d’être, d’avoir plus de confiance en soi et de maîtriser des situations de conflit. » Bravo champion !
Notez que les entraînements au gymnase Collery, rue Henry-Dunant, ont lieu les lundi, mercredi, jeudi de 18 h 30 à 20 h, et de 17 h 30 à 18 h 30 les lundi et mercredi pour les enfants.