Gendarmerie : taux record d’élucidation

A l’occasion de la traditionnelle cérémonie des vœux de la gendarmerie, en présence du commandant départemental Carlos Mendés, le commandant Boutin a salué les 113 militaires des quatre brigades de la compagnie (Saint-Quentin, Ribemont, Bohain et Guise) et des deux unités spécialisées (le Psig et la Brigade de recherches).
« Nous avons très bien travaillé en 2015 malgré des conditions particulièrement difficiles », a souligné le commandant, en déplorant une augmentation des violences au quotidien, notamment vis-à-vis des forces de l’ordre. La charge judiciaire des militaires reste importante : plus de 4 800 procédures l’an dernier, et plus de 3 500 interventions, soit une dizaine par jour. Le taux de résolution des affaires, quant à lui, est de 61 %, soit 20 points de plus que la moyenne nationale. Un travail qui a permis notamment le développement des saisies financières : + 25 000 €. L’augmentation de la présence sur le terrain et les différentes connections mises en place entre élus, population et militaires ont permis d’enregistrer une baisse des cambriolages, des vols de véhicules et des violences physiques.
Côté sécurité routière, quatre morts à déplorer, malgré une augmentation de la prévention mais aussi de la répression. Les objectifs pour 2016 : infléchir la courbe des cambriolages et consolider les résultats.