GAMELON & RUSSO – Duo d’enfer au Splendid

Envie d’une parenthèse d’humour ? Dans ce cas, rendez-vous au Splendid le 19 janvier prochain pour assister à « Mariage et Châtiment, une pièce savoureuse signée David Pharao. L’occasion de découvrir l’histoire d’Edouard (interprété par Daniel Russo) qui, pour justifier son absence au mariage de son meilleur ami (Laurent Gamelon), va prétendre que sa femme est décédée. Un mensonge qui va naturellement tout faire basculer !
Avant d’activer nos zygomatiques, Laurent Gamelon s’est confié à Saint-Quentin Mag…

Vos débuts de comédien remontent à 1982 au Petit Théâtre de Bouvard… D’où vous vient cette passion pour la comédie ?
Laurent Gamelon : « Ça remonte ! Depuis l’âge de mes 4 ans, j’ai toujours aimé le jeu, devenir quelqu’un d’autre. Je n’ai jamais eu envie de faire autre chose. »

Vous partagez l’affiche de « Mariage et châtiment » avec Daniel Russo. C’est votre alter ego ?
Laurent Gamelon : « Alter ego non, mais un vrai complice. La complicité entre nous est réelle et cela fonctionne bien sur scène. C’est un duo efficace. Nous avons la même façon de concevoir le travail et nos styles se marient à merveille. »

Télé, ciné, théâtre… Vous êtes plutôt quelqu’un de polyvalent, non ?
Laurent Gamelon : « C’est l’essence même de ce métier. C’est vrai que j’ai tout fait, de la radio, des pubs, de la télévision… A l’arrivée, c’est très enrichissant de faire des choses différentes. »

Une préférence entre la télé et le théâtre ?
Laurent Gamelon : « Ce sont deux choses totalement différentes. Le théâtre, c’est l’essence même de notre métier. J’ai bien sûr une petite préférence pour la scène dans la mesure où on est au contact du public. Au théâtre, quand le rideau se lève, on doit aller jusqu’au bout sans se tromper. A la télévision, si on se loupe, on peut recommencer. Le théâtre est plus exigeant, on n’a pas de le droit à l’erreur, mais j’aime cela ! C’est un challenge à chaque représentation. »

Quel regard portez-vous sur votre parcours de touche-à-tout ?
Laurent Gamelon : « J’ai l’impression d’avoir réalisé beaucoup de choses, mais je suis quelqu’un qui regarde davantage vers l’avant. Cela dit, ma carrière de comédien est conforme à ce que je voulais faire. »

Votre actualité théâtrale est particulièrement chargée ces temps-ci…
Laurent Gamelon : « Effectivement. En plus de la tournée « Mariage et châtiment », je suis également au théâtre à Paris avec la pièce « Tant qu’il y a de l’amour », aux côtés de Marie-Anne Chazel, Patrick Chesnais et Valérie Bègue. »  N. Laurence
« Mariage et châtiment » : vendredi 19 janvier à 20 h 30 au Splendid.
Tarif plein : 40 €. Tarif réduit : 30 €