Fred Testot – Presque seul…

6677634_ac80aad6-f1ea-11e6-8d82-11c4a77a10a9-1

 

De 2005 à 2012, aux côtés de son complice Omar Sy, il a fait les belles heures de Canal + avec le « SAV des émissions ». Un humour décalé, à la fois tendre et grinçant, qui apparaît comme la marque de fabrique de Fred Testot. Après un détour par le théâtre, le voici qui se lance dans l’aventure du one-man-show. « Presque seul » : c’est le titre du spectacle que l’humoriste viendra nous présenter le 22 avril prochain à la MCL de Gauchy. Rencontre…

 

« Presque seul » est votre premier seul en scène… Quel a été le déclic pour vous lancer dans le grand bain ?
Fred Testot : « Mon retour aux planches ! En 2014, j’ai joué au Théâtre de Paris dans « Un singe en hiver » aux côtés d’Eddy Mitchell. Et j’ai adoré retrouver le contact avec le public. Jouer tous les soirs devant des spectateurs, ça vous procure une énergie assez incroyable. Et puis, petit à petit s’est imposée l’idée de monter seul sur scène. à mes yeux, c’était un challenge assez fou parce que jusqu’alors, je n’avais travaillé qu’en groupe ou en duo. Finalement, je me suis décidé à prendre la plume et c’est ainsi qu’est né « Presque seul », un spectacle que j’ai coécrit avec Brigitte Tanguy. »

Comment se présente ce spectacle ?
Fred Testot : « Ça débute par une altercation avec mon régisseur qui est en coulisses et qui, à cause de ses problèmes de cœur, vient perturber le début de mon spectacle. Mais moi, ses problèmes, je m’en fous complètement ! (rires) Le comédien égocentrique, c’est moi. Et le seul qui peut avoir des problèmes, c’est encore moi ! (rires) En fait, ce début est un prétexte pour raconter mon parcours, ma vie de comédien. »

Avec chaque soir une grosse part d’improvisation…
Fred Testot : « Ah oui ! Chaque soir, j’ai l’impression de redémarrer à zéro avec l’envie de m’amuser différemment. La part d’improvisation est essentielle pour renouveler le rire. »

Seul en scène mais pas vraiment dans votre tête. Au fil du spectacle surgissent ainsi une foule de personnages…
Fred Testot : « Je jongle effectivement d’un personnage à l’autre mais attention, ce spectacle, c’est pas juste une vanne, un rire. Il y a aussi la vraie volonté de raconter une histoire. »

« J’ai réussi dans la vie mais je ne sais pas si j’ai réussi ma vie » :  cette citation vous parle ?
Fred Testot : « Oui, c’est Andrée, une vieille comédienne que j’interprète sur scène qui dit ça. Ça me plaisait, tout en rigolant, d’avoir des moments un peu plus émouvants. Pour ma part, je ne sais pas ce qu’est la réussite dans ce métier. Donc, je ne sais pas si j’ai réussi dans la vie ! (rires) Ma seule ambition aujourd’hui, c’est d’essayer d’être heureux en restant fidèle à moi-même. »

A propos de fidélité, une question qui fâche : il vous manque pas trop Omar Sy ?
Fred Testot : « C’est pas une question qui fâche, ça ! Avec Omar, on a eu la chance de se marrer et travailler ensemble pendant des années. On a vécu tellement d’aventures qu’on a fini par en être rassasié. Je crois qu’on a pris la bonne décision d’arrêter au bon moment, après 14 ans de duo. »

Si vous n’aviez pas été humoriste, vous auriez fait quoi dans la vie ?
Fred Testot : « J’aurais aimé être commandant de bord. Ou plagiste, ostéopathe, voire même pizzaïolo. Footballeur aussi, mais uniquement au FC Barcelone. » n B. Duchet

Fred Testot dans « Presque seul » : samedi 22 avril à 20 h, MCL de Gauchy. Tarif : 22,20 €.